Medal of Honor : Warfighter - La guerre à coup de truelle

Medal of Honor : Warfighter est sans doute le jeu qui aura eu le plus gros patch à télécharger dès sa sortie. Bah oui, il a été fini à la truelle, pour être dans les rayons avant le rouleau compresseur Call of Duty. Comme dirait Rambo : "Putain c'était pas ma guerre !"

J'aime bien les FPS de guerre moderne, ça me détend, le solo est ultra court, et le multi, sympa au début, est vite gonflant car rempli de kikoolols qui se planquent dans les buissons prêts des points de respawns pour rigoler dans le micro casque avec leurs voix de pré-pubères. Bref, le genre de test qui se fait vite et qui remplit le G score. Bon après, foutre 70 boules là-dedans, ça fait un peu mal, mais en le revendant vite... pourquoi pas... La question est surtout de savoir si Medal of Honor : Warfighter est assez sympa pour être payer en mode "plein pot" ou si d'attendre qu'il passe à 20 euros est plus raisonnable. Réponse dans ce test plein d'hommes virils qui puent la guerre et la sueur.

Alors, mec, tu vois des turbans dans le coin ?

Le scénario de ce Medal of Honor sent bon la propagande américaine patriotique de base. En gros, les soldats américains sont les gentils, et il faudra buter pleins de vilains terroristes arabes. Clairement, au final, on se demande surtout qui a tué le plus de monde dans l'histoire mais bon... En tout cas, les développeurs de chez Danger Close ont osé mélanger le fictif et le réel, avec par exemple les attentats de Madrid en 2004, et cela pourra choquer ou gêner certaines personnes. La majorité s'en foutra royalement, le tout n'étant qu'un prétexte pour nous faire un jeu d'action scripté où le but est d'enquiller les frags. Mais quand même, ça pue la propagande qui colle aux godasses tout ça...

Turban dans le viseur, je répète, turban dans le viseur !!

Techniquement, Warfighter souffle le chaud et le froid, le brulant et le congelé, le beau et le vilain, bref, cela dépendra beaucoup des niveaux. Déjà, surtout, il faut installer le super pack HD qui est sur le DVD multijoueurs, si on ne veut pas jouer à un jeu datant de la génération précédente. Une fois fait, on se retrouve devant le moteur Frosbite 2, qui déchire sur PC et moins sur consoles... Résultat : les cinématiques sont très jolies (même si certains personnages ont un physique d'Ewok mal proportionné) certains décors en jettent, mais alors, parfois... que c'est vilain ! Prenons par exemple une séquence en véhicule, plutôt original, où l'on doit s'échapper, en pilotant dans la ville de Dubaï, et en jouant à cache-cache dans des parkings. Les textures des voitures que l'on rencontre sont dignes de petites Majorettes pour gamins. Dans d'autres phases de gameplay à l'ancienne (comprendre en vue FPS) c'est le même topo : des personnages qui se ressemblent tous, des textures baveuses ou qui s'affichent sur le tard, des bugs d'affichages... Bref c'est la foire à la saucisse. On sent surtout que cela n'a pas été optimisé, et que même si le pansement de 50 Mo disponible depuis la sortie du jeu a sauvé les meubles, il va falloir encore pas mal de travail pour avoir un jeu qui tienne la route. Et pas sûr que EA fasse son boulot pour le coup...

Medal of Honor : Most Wanted

Heureusement, la bande son tient la route, les musiques sont très Hollywoodiennes, les voix françaises pas mal jouées, bref, l'ambiance sonore est plus que correcte. La maniabilité est dans la lignée du genre, en gros, on prend le pad et on comprend tout de suite comment ça marche. Mais attention, il y a une phase de sniper ignoble, où le jeu est incomplètement injuste, à base de script débile et là, je vous jure, vous aurez envie d'éclater la gueule de votre manette favorite. Heureusement, sur le reste de la campagne, cela se passe correctement, et au bout de 4 heures, vous pouvez aller vous coucher. Comment ça 4 heures ?

Désolé mec, j'ai pété un peu fort, le mur n'a pas tenu...

Si le solo est court c'est déjà parce que les missions sont rapidement expédiées. Les plus courtes dureront 2 minutes (oui, oui...) et les plus longues une bonne demi-heure. Comme il y a moins de 15 missions... on ne pouvait pas espérer un miracle... Le second soucis c'est que l'IA est complètement à chier dans Warfighter. Les ennemis sont débiles, restent plantés là devant vous en tirant de temps en temps, se jettent sur vos grenades, vous regardent passer à côté d'eux... bref, c'est génialement naze. Et nos copains sont encore plus débiles, du genre à tirer n'importe où, à ne SURTOUT pas vous couvrir, ou encore à rester planquer 5 minutes derrière un muret. Heureusement, chaque équipier est un vrai trafiquant d'armes ambulant et aura toujours des munitions pour vous. Il doit être lourd le sac à dos du parfait soldat!

Dans Medal of Honor : Warfighter, on apprend à faire de l'apnée pour mieux tirer un coup

Au final, on joue à Medal of Honor : Warfighter un peu comme un robot, sans trop criser, sans trop voir le temps passer, mais sans trop de plaisir non plus. Les bugs vous énerveront par contre, et certaines phases de gameplay vous feront dire "bordel, mais c'est relou comme passage". Si vous n'avez pas l'intention de jouer en multijoueur à ce Medal of Honor, on ne peut pas trop vous conseiller de le payer au prix fort (ou d'y jouer tout court d'ailleurs). Le problème, c'est que même si vous êtes motivés par le multi, vous allez peut-être hisser le drapeau blanc et ranger votre jeu dans sa boite pour le ramener à votre revendeur préféré. Non mais ce multijoueur est d'un classique... et puis les cartes sont chiantes... et les classes sont tellement peu originales... et les bugs sont toujours aussi relous... Bref, mieux vaut aller sur le dernier Black Ops 2 ou pour les allergiques de Call of Duty, un petit Battlefield 3 sera largement plus sympa que ce Warfighter mal fini.

Mon nom est Hawk, Thomas Hawk (certifié Carambar 2012)

En bref, pour résumer tout ça d'une manière poétique : Medal of Honor est une médaille en chocolat pour son multi fort original et un doigt d'honneur pour son solo long et sans bug agaçant. À moins que votre rêve est d'aller flinguer du terroristes en turban un peu partout dans le monde et d'apprendre à sniper comme une merde depuis un toit, alors oui Medal of Honor : Warfighter est taillé pour vous. Mais si vous êtes un joueur normal qui veut juste s'amuser sans avoir l'impression qu'on lui ait fourré un M16 dans le derche, alors, je ne peux que vous conseiller de faire comme dans l'infanterie et de vous tirer ailleurs !

Medal of Honor : Warfighter Note XboxOrNot

sur 100

  • Ambiance sonore
  • Les cinématiques plutôt bien foutues
  • Quelques phases de la campagne originales
  • La prise en main est agréable
  • Des passages chiants
  • Des bugs persistants
  • Une IA à la ramasse
  • Un solo rachitique et un multi bof bof
  • Notre barême en détail
Riggs
Par

Lui, on se demande ce qu'il fait ici. Il a sans doute sauté sur l'opportunité de pouvoir récolter quelques jeux gratos. Mais ça ne l'empêche pas d'avoir un score Xbox Live assez respectable.

Commenter

Participer à cette discussion.