Moto GP19 - Il est de retour

Moto GP19 a évolué et s'approche de ce qu'on attend de lui!

Souvenez-vous, MotoGP18 était... bof bof. Il avait des qualités, mais surtout des défauts, une interface vieillotte, des concurrents IA débiles et une technique générale un peu d'une autre époque. Voici le lien du test si vous voulez vous faire mal : MotoGP18.

Heureusement pour nous, MotoGP19 corrige beaucoup d'erreurs commises par son ainé et s'impose même comme la nouvelle référence des jeux de course de moto sur circuit.

C'est bien dommage, mais le jeu ne m'a pas permis de faire des captures d'écran en jeu alors vous avez droit aux images des communiqués officiels. C'est un poil trop beau et trop parfait mais pas si loin que ça de la réalité, il y a un vrai bon technique comparé à la version précédente. Disons que c'est toujours mieux que 3 screens du menu pause du jeu...

Les motos sont très bien modélisées.

L'édition précédente souffrait de plusieurs points dont les deux finalistes sont, roulement de tambours, le manque de contenu et l'intelligence artificielle dans les choux des concurrents. Que les fans de moto se rassurent, les développeurs ont fait beaucoup d'effort pour pallier à ce manque.

L'intelligence a été revue, les ennemis ne sont plus des mongoles en file indienne qui ne nous évitent même pas. Les comportements sont différents en fonction des ennemis avec des attaques dès qu'une ouverture se présente et la défense également dans les virages. Pas trop dans les lignes droites cependant d'après ce que j'ai vu. L'IA apprend de ses erreurs et ne fera pas la même erreur deux fois dans une même course. C'est un pas de géant en avant pour la série et l'un des points forts de cette version 2019. On notera cependant des faiblesses. On a par exemple l'impression que le comportement des concurrents n'a changé qu'à notre proximité. Loin devant ou loin derrière, ils semblent toujours avancer comme des mongols. Mais clairement, la saga est sur la bonne voie.

Ne pas péter, ne pas... péter.

Pour ce qui est du contenu, c'est le magasin de bonbons, il y en aura pour tous les goûts. Le mode défis historiques permet de revivre des courses mythiques. Cela touchera cependant plus les mordus du genre, le néophyte y trouvera du fun mais ne connaîtra pas toute l'histoire derrière chaque course. Le mode motoE propose les tracés officiels de la nouvelle discipline des motos électriques. Le mode carrière est toujours présent bien sûr mais ne bénéficie pas de nouveauté. Les essais, qualifications et réglages multiples constituent à eux seuls une base très solide et immersive pour chaque course. C'est du solide mais rien de nouveau.

Le mode en ligne a été revu pour offrir plus de stabilité avec des serveurs dédiés ainsi que le retour du mode MotoGP eSport Championship.

Enfin, notons le remaniement complet des menus du jeu. C'est tout bête, mais c'est aussi important que le noeud sur le paquet cadeau ou la cerise sur le gâteau. Les menus ont été revus et proposent une ergonomie plus adaptée avec une présentation au goût du jour faisant penser aux Forza.

Les environnements sont variés.

Avec l'Unreal Engine, la série a fait un bon en avant lors de la sortie de Moto GP18. Un an après cette édition approfondit les performances graphiques, les environnements sont plus riches, plus vivants et plus réalistes. Les modèles du décors et des motos sont plus fins. Ce n'est pas encore la perfection, mais le jeu est tout à fait à la hauteur de ce à quoi il peut prétendre. C'est beau et l'impression de vitesse est réussie.

Petit bémol en revanche pour l'ambiance sonore quasi inexistante. Durant les courses nos oreilles se font un peu chier. Pire, les bruitages des motos, en accélération comme en freinage, sont mal rendus, rien de dérangeant mais on aurait aimé quelque chose de plus immersif.

On sent que les développeurs cherchent à peaufiner leur bébé, c'est sans doute pourquoi, une fois de plus, ils ne se sont pas concentré sur un mode multijoueur local ou une campagne en coop. Espérons que cela viendra dans une version future.

Malheureusement les IA sont encore loin d'être parfaites.

Moto GP19 répond à nos attentes, il n'est pas parfait, mais la série a pris le virage comme il faut pour repartir plein gaz. L'avenir de la franchise promet du lourd. En attendant, cette version 19 ultra complète en ravira plus d'un.

Moto GP19 Note XboxOrNot

sur 100

  • Bonne ambiance
  • Les menus sont enfin de notre époque
  • Bonne impression de vitesse
  • IA fortement améliorée (mais pas parfaite)
  • Beau
  • Ambiance sonore en retrait
  • Notre barême en détail
Goma
Par

Le petit dernier de GameOrNot, c'est Goma. On pense qu'il est là par passion. Mais détrompez-vous, sa véritable nature se dévoile quand on prend quelques secondes pour faire du verlan sur son pseudo. Goma. Mago. Il doit aimer les Doritos ! A moins que ce ne soit une alusion à sa magic' touch' ?

Commenter

Participer à cette discussion.