MouseBot: Escape from CatLab - Attrape-moi si tu peux

Tom & Jerry dans un laboratoire diabolique.

Pour le coup, l'idée de départ de MouseBot: Escape from CatLab est originale. Dans ce jeu, il faut guider Mousebot, un robot souris, à travers des labyrinthes truffés de souricières mécaniques délirantes créées par les savants félins du LaboChatoire. La fiche du jeu est digne d'un film d'horreur : "Esquivez les pulvérise-chatons géants en métal, sautez par-dessus les râpes broyeuses de souris, évitez les mines et lasers effrayants et passez de plateforme en plateforme pour passer des flaques d’acide dans votre quête épique de liberté et de fromage." Et si Jigsaw était un chat en fait?

Pluie de fromage!

MouseBot: Escape from CatLab est un titre qui commence doucement. Les premiers niveaux sont plutôt simples, car les pièges sont peu nombreux. Au début, il n'y a que des tapettes à souris à éviter, puis petit à petit, le jeu ajoute des pièges... sans supprimer forcément les pièges précédents. A la fin du jeu, c'est une orgie de pièges dans tous les sens. Et dire que pour faire le jeu parfaitement et le finir à 100% il faut en plus battre le chrono. Il y a du challenge, surtout si vous voulez réussir les 88 niveaux. 

 

Cela va bien se passer

Notre Mousebot se contrôle comme une petite voiture qui peut sauter. On avance dans une circuit, d'un point A à un point B, et il faut éviter les pièges pour arriver entier au bout du niveau. Il y a en plus des bonus : récolter les morceaux de fromage, le cœur, et même un œuf de Pâques. Si vous avez encore envie de jouer une fois le tout terminé, il y a un mode Arcade qui ajoute du peps au titre : on va aller encore plus vite, et il faudra choper du fromage comme un dingo.

On veut ma mort j'ai bien compris

Techniquement, MouseBot: Escape from CatLab est un jeu mignon et rigolo. A chaque nouveau chapitre, on a une petite cinématique où Boss Cat élimine le scientifique qui a raté sa mission pour en placer un nouveau qui aura pour objectif de vous mettre en morceau. Les décors sont colorés et ont un aspect cartoon réussi. Le gameplay est efficace, même si la difficulté est présente, le jeu est maniable. Il faudra tout simplement gagner en skill à la manette. La bande son est dynamique. Enfin, pour les fans de personnalisation, on peut s'amuser à modifier la gueule de notre Mousebot.

Richard Coeur de Souris

MouseBot: Escape from CatLab est un petit jeu vraiment sympa. Pas si simple que ça, il offre un vrai challenge, mais a assez d'humour pour qu'on est envie d'aller encore un peu plus loin. Une bonne petite surprise. 

MouseBot: Escape from CatLab Note XboxOrNot

sur 100

Riggs
Par

Lui, on se demande ce qu'il fait ici. Il a sans doute sauté sur l'opportunité de pouvoir récolter quelques jeux gratos. Mais ça ne l'empêche pas d'avoir un score Xbox Live assez respectable.