Mundaun - La montagne est grise, mais pas grisante

Un jeu d'horreur où rode l'ennui.

Mundaun est un titre original qui donne envie d'être découvert. L'histoire tout d'abord : après avoir appris le décès mystérieux de son grand-père dans un incendie, notre héros se rend à Mundaun pour la première fois depuis son enfance. Bien entendu, tout n'est pas si simple et on comprend vite qu'il y a quelque chose de diabolique qui hante le coin. Dans ce titre, on va voyager au fin fond des Alpes Suisses jusqu'au sommet du mont Mundaun. D'ailleurs, il faut noter que le jeu est entièrement dans le dialecte du coin : le Romanche. C'est original et cela permet d'être vraiment dans la peau du personnage. Je vous rassure, le titre est intégralement traduit en français.

PS2 powaaaa

En plus de son histoire, la direction artistique est également originale. Le jeu est en noir et blanc avec un style où on a l'impression que les textures sont faites au crayon. L'idée est bonne, cela donne un aspect "vieux" pour se mettre dans l'époque du jeu, mais franchement, une fois passée la surprise, on voit surtout que Mundaun est plutôt vilain graphiquement. Les textures sont des amas de pixels, les effets de lumières sont limites, les ombres ratées, et en plus, les animations sont risibles. Globalement, le jeu pourrait tourner sur la première Xbox sans forcer. Enfin si, un peu, car il y a des ralentissements parfois...

On a tout donné niveau texture

Du coup, la direction artistique se transforme en réalisation "cache misère" low cost. Au bout d'un moment, on en a marre de voir du gris et des textures moches. Ensuite, on découvre le gameplay entre le walking simulator mou du genou et le survival avec des méchants tout raides. Ah et il y a aussi du craft d'objets. Le soucis, c'est que le gameplay est raide comme pas possible, on balade un personnage lent et pas très agile, dans des environnements pauvres, à essayer de survivre face des ennemis bizarres et pas très intelligents. Les épouvantails au début du jeu sont ridicules, mais les soldats qu'on rencontre plus loin, doivent avoir une cataracte car ils visent n'importe où. En fait, pour mettre un peu de difficulté, les développeurs ont décidé de rajouter un trouillomètre à notre personnage. En gros, si on a peur, on est encore plus raide du cul, et on marche à deux à l'heure. Très chiant!

Ma tête au bout d'une heure

Le seul vrai point fort du titre, mis à part son scénario de départ (au début, car au fil du jeu, cela devient tordu) c'est la bande son, du moins la musique qui est très jolie. Un beau travail à ce niveau. Les bruitages sont corrects et comme dit plus haut les doublages dans le patois local est une bonne idée.

Bref, vous l'aurez compris, Mundaun aurait pu être un jeu très sympa mais il a trop de défauts pour ne pas décevoir le joueur. En tout cas, je n'ai pas aimé mon expérience avec ce titre, et pourtant je suis plutôt friand de ce genre de jeu. Dommage.

Mundaun Note XboxOrNot

sur 100

  • Musique
  • Scénario de base
  • Les doublages locaux
  • Réalisation générale
  • Moche
  • Gameplay raide de chez raide
  • IA général
  • Notre barême en détail
Riggs
Par

Lui, on se demande ce qu'il fait ici. Il a sans doute sauté sur l'opportunité de pouvoir récolter quelques jeux gratos. Mais ça ne l'empêche pas d'avoir un score Xbox Live assez respectable.