NBA live 19 - Ou plutôt NBA LOVE !

La course à la couronne commence ! Comme de coutume, c'est le challenger qui se présente !

Nouvelle saison, nouvelle série de jeu annuel. S’il a pu loupé le coche à un moment, NBA Live espère bien être là chaque année. Naturellement, cela signifie deux choses pour la série. Cela veut dire qu’il faut donner envie de venir ou de revenir sur le nouvelle opus. Il faut donc de meilleures animations, des modes de jeux de folie et un plaisir de jeu indéniable. Il faut aussi se démarquer de la concurrence soit par la qualité, soit par le ton, soit par tout ça à la fois. L’an passé, le concurrent 2K m’avait fait de la peine, son moteur était vieillissant et la courses aux VC était ridicule. NBA Live de son côté offrait une expérience fun aux visuelles aguicheurs. NBA Live 19 va-t-il suivre la voie de son aîné et être la belle surprise des jeux de basket.

Il paraît qu'il peut faire un crossover dans sa barbe !

L’idée est de prendre ce que vous connaissez de l’épisode passé et d’aller encore plus loin. NBA Live 19 ressort donc la même formule, les mêmes ingrédients mais la recette a été peaufinée. Concrètement, nous avons un moteur de jeu qui fait la part belle au spectacle avec ses replays, ses angles de caméras où les joueurs viennent saluer la foule ou féliciter leurs co-équipiers. De même, les joueurs de légendes ont été bichonnés et ils ont eu le droit à un traitement de qualité sur leur modélisation. Sur le parquet, les joueurs sont plus vivants que jamais. Les animations s’enchaînent avec un naturel troublant. Ce n’est pas encore parfait puisqu’il arrive que les joueurs flottent un peu ou que les dribbles via le stick droit peuvent peiner à s’enchaîner par moment.
Mais globalement, malgré ses imperfections, NBA Live 19 fait plaisir. L’intensité des matchs, des actions offensives ou défensives, sont incroyables. Vous allez vous mettre à brailler « that’s my man ! » à vos co-équipiers virtuels tellement vous serez dedans. Un gros block et paf ! Vous voilà debout dans votre salon à hurler « No in my house ! ». C’est la NBA champagne comme on l’aime.

Match sur les quais parisiens !

Les modes de jeu, vous retrouvez le mode franchise pour les managers en herbe, le mode Ultimate toujours aussi prenant avec son côté cartes Panini. Mais vous avez surtout le mode The One qui est le croisement entre le mode carrière et les modes de streetball. Ici, vous avez votre équipe de rue et même votre terrain perso. A ce sujet, la WNBA, la ligue féminine, est toujours au rendez-vous mais elle est aussi présente dans les matches de rue pour des matches mixtes. A une époque où l’on parle de la place des femmes, de la mixité et tout, ça fait plaisir. Vous pouvez même pousser plus loin en vous lançant dans le mode carrière en tant que femme. Le mode carrière est donc prenant puisque vous allez alterner entre la ligue pro, la rue et le menu my court. Ici, vous allez customiser votre terrain, y appliquer vos règles (que des dunks, premier à 21 pts, etc.) et aller défier l’ordi ou les joueurs du monde entier. Vous pourrez créer votre équipe de rêves via vos exploits en recrutant directement ou investissant dans vos joueurs favoris. Comme tout est connecté, j’ai recruté Embiid (le grand sur la couverture du jeu) en le battant en mode carrière et en sympathisant.

La team Embiid représente !

Petit plus de Monsieur Plus, à la création de votre personnage, vous allez, en plus des options habituelles, choisir un modèle, une icône qui vous donnera des points de compétences ou des capacités lorsque certains paliers seront atteints. Concrètement, en tant qu’arrière défensive, j’ai choisi Gary Payton comme modèle. The Glove m’a donc permis d’être encore plus affûté en défense mais également de maîtriser des lay-ups de folie.

NBA Live 19 est donc un bon cru. Un jeu où il est difficile de lâcher la manette. A chaque session, je me faisais avoir ; je partais pour un petit match et bizarrement, deux heures plus tard, j’étais toujours pris dans le jeu. NBA Live 19 est fun et prenant, de quoi satisfaire les amateurs de basket spectaculaire.

"Bonjour le peuple, je suis votre futur roi !"

NBA Live 19 Note XboxOrNot

sur 100

  • Mode carrière encore plus riche
  • Femmes à l'honneur !
  • Spectaculaires
  • Etre the One !
  • Equipes de légendes manquantes
  • Gameplay perfectible
  • Notre barême en détail
Korganor
Par

Lui, faut pas le chercher, il a déjà fait le tour complet de la map de GTA. A pied. Et ça ne prend que 2 heures, sachez-le !