No Thing - Non... Rien de rien...

Tout est dans le titre ?

Il y a des jeux, on se dit : "je ne vais pas y couper". Par exemple, No Thing cumule plein de trucs qui fond que c'est pour moi : déjà, il est dit que l'intrigue est bizarre. N'étant pas connu pour mon appréciation des trucs classiques, je sais que je vais être un "bon client" pour ce jeu. Ensuite, on me parle d'action minimaliste. J'aime bien ce courant de penser du minimalisme même si dans le cadre d'un jeu, je me méfie car cela veut souvent dire graphismes à l'arrache. En tant que minimaliste, je serai plutôt d'avis d'avoir un seul jeu mais de super qualité... Enfin bref. 

Ce n'est pas une défaillance de votre téléviseur ! 

Le coup de grâce pour que je sois là à vous écrire mon avis est cet notion sur la fiche du jeu sur le site de Microsoft :"provoque des migraines". Ce critère est souvent révélateur sur notre site pour un jeu pas bien fini sur les bords. Je prends mon aspirine et je me lance. 

L'intrigue est simple en apparence : vous êtes un simple employé de bureau et vous devez livrer un message à la Reine des Glaces. Ce jeu n'est pas un Disney donc pas de fantasme sur la belle Elsa puisque l'on a juste une sorte de visage façon Zordon de Power Rangers. Et puis, les décors... L'intrigue... Le jeu... Tout ça est superflu. 

La drogue... 

En effet, ils est possible de zapper tous les niveaux. C'est ce que j'ai fait la première fois en découvrant la touche Y. Du coup, osef le jeu, j'ai débloqué quasi tous les succès en 5 secondes et j'étais au crédit. Fin du test ? Possible si je devais faire les succès. Mais allons au-delà. 

On a des niveaux disponibles dans une palette de couleurs qui rappellent un écran Amiga en fin de vie. Au milieu de ça, j'ai des images, des voix qui ont un sens ou pas... Je ne sais pas si No Thing ne devrait pas être en démo à l'espace Pompidou pour le délire. J'ai vu des œuvres d'art plus faciles d'accès. Sans compter qu'ici, je suis censé jouer un peu. 

Je crois que c'est la fameuse Reine ! 

Et pour jouer... Bah... C'est râpé ! Je peux tourner à gauche ou à droite et les niveaux sont une suite de virage à prendre tandis qu'on avance tout seul. Pas d'obstacles... Pas de sauts à gérer... Juste gauche et droite. Même les crédits sont comme ça. On gagne des points à tourner mais les points ne servent à rien à part les ultimes succès du jeu et qui a envie de tourner 1000 fois ? 

No Thing n'a rien pour lui. Court, perché et techniquement pauvre, il n'apporte rien. J'ai échappé à la migraine cela dit et la musique m'a bien plu. J'emploi le singulier car j'ai l'impression d'avoir eu qu'une piste à écouter. En même temps, vu durée de vie du jeu, c'est suffisant... 

Développé sur Télécran ! 

No Thing Note XboxOrNot

sur 100

Korganor
Par

Lui, faut pas le chercher, il a déjà fait le tour complet de la map de GTA. A pied. Et ça ne prend que 2 heures, sachez-le !