One Punch Man : A hero nobody knows - Un héros qui va rester anonyme !

Saitama débarque sur One pour le meilleur mais peut-être pour le pire.

Un jeu de baston dans l'univers de One Punch Man, ça me botte. Le plus placide des héros vous invite donc dans son univers et vous allez même pouvoir votre personnage. Sérieusement, avec un pitch comme ça, je suis tenté car j'aime l'ambiance super-héroïque de ce manga qui lorgne sur la démesure et une bonne dose de dérision. Cela dit, je reste en alerte car des adaptations de manga en jeu vidéo, j'en ai connu et ce n'a pas toujours été top.

ça manque de couleurs ici !

Le jeu vous propose de créer votre héros puis Saitama vous sauve les miches et vous voilà héros rang C et vous allez tout donner (ou presque) pour atteindre le rang S tant convoité. Dans l'idée, c'est cool et One Punch Man : A hero nobody knows s'inspire des Xenoverse ou plus récemment Jump Force pour son jeu. Un hub, des missions et des quêtes principales et secondaires.

Honda et Goldorak mélangé !

Ces dernières sont parfois supra naze à l'image de cette livraison où l'objectif est à six mètres de vous. De plus, Lecture Man est bavard au possible au point de vous expliquer le menu option… Surtout, passé la cinématique de début qui n'est pas ouf, les autres seront pires ou absentes. Difficile de se sentir investi d'une mission dans ce jeu.

Surtout que le jeu bloque tout le fun au départ. Le mode versus par exemple compte 4 personnages au départ (3 + votre avatar) sur les 28 possibles. Idem pour la personnalisation qui se débloque au fil du jeu. Et au début, vous êtes le plus banal des personnages. 3 coupes de cheveux et 2 t-shirts… Je vous l'avoue, j'ai fait la gueule !

Si Saitama est là, tout baigne ?

Surtout que visuellement, One Punch Man : A hero nobody knows est daté. Dans mon souvenir, même le premier Xenoverse me vendait plus de paillettes. Je reconnais les personnages mais pas d'évolution en plein combat du look, le décor a des effets comme les chutes de météorites mais pas d'impact notable sur le sol…

Le gameplay rattrape t-il le jeu? Après tout, nous sommes dans un jeu de combat et si la jouabilité envoie du steak, ça peut le faire. Malheureusement, One Punch Man : A hero nobody knows n'est pas là pour me faire rêver. Rigide à souhait tout en ayant des mouvements fait par principe. C'est comme s'il avait demandé à un gars qui se faisait chier de faire des coups. Sans compter le système de priorité ou les esquives qui n'obéissent pas toujours, vous avez un jeu frustrant et loin d'être fun.

Dès lors, One Punch Man : A hero nobody knows pourra seulement satisfaire quelques fanatiques de la série (et encore). Les autres vont fuir et ils auraient tort de se priver.

One Punch Man : A hero nobody knows Note XboxOrNot

sur 100

Korganor
Par

Lui, faut pas le chercher, il a déjà fait le tour complet de la map de GTA. A pied. Et ça ne prend que 2 heures, sachez-le !