Portal Knights - Prend la porte de sortie !

Portal Knights est la suite de Portal ? Non ! Portal Knights est la suite du Dark Knight ? Non ! Portal Knights est bien ? Non !

Quand j’ai commencé ce test, je me suis dit que mon rédac’ chef allait râler. En effet, il me trouve grognon dès qu’il me demande mon avis sur des jeux. Mais il faut dire les choses, si je joue à trois jeux et que les trois sont moyens, je ne peux pas dire que c’est de ma faute. Portal Knights est dans cette mouvance. Pourtant, j’ai voulu y croire et j’ai tenté de trouver des points positifs…

Vous avez vu ma grosse épée ! Et pourtant, il fait froid !

Au départ, tout commençait bien : un jeu à la Minecraft mais avec le côté RPG de Trove mais sans les pixels ! On peut dire que ça commence très bien ! En plus, je peux customiser mon apparence. Deux bons points. Ensuite, viens le pitch. Le monde a été fracturé en plein de morceaux et vous devez parcourir ces morceaux pour sauver l’univers ! Bon… On dirait le pitch de Trove. Donc question imagination… Bon, on me promet du monde généré aléatoirement alors je plonge. En fait, c’est vite fait aléatoire. Chaque monde à un thème : le monde 2 sera un désert, le monde 3 avec des arbres, etc. Après, on peut se consoler en pensant qu’on aura de quoi s’amuser dans notre bac à sable aléatoire. En fait non à cause de la taille des mondes qui sont riquiquis (même les « grands » univers) et à cause d’un level design douteux qui a été fait avec le dos de la cuillère ! Au moins, on se console avec les graphismes mignons tout plein mais ça fait un peu léger. Surtout que le jeu ne vous présente jamais les choses comme il faut. C’est un peu à la « one again » dans les quêtes, les missions et vous passerez à côté de plein de choses sans vous en rendre compte de prime abord. Surtout que question création, ce qui pourrait apparaître comme « sympa » est en fait mal foutu et on zappera presque la tâche.

Que fait le Capitaine Nemo !

Le gameplay ne viendra pas vous aider car outre une difficulté un peu embarrassante de certains ennemis, on répète longtemps le même mouvement devant les ennemis qui déroulent leurs attaques quoi qu’il arrive. Comme votre personnage n’est pas très dégourdi, vous pouvez oublier les sauts conséquents et même… La nage ! Vous coulez comme une pierre à votre grand désarroi. On me promet un jeu avec de l’aventure et de la liberté pour au final me livrer un jeu bridé de toute part sans grande imagination.

"Les rois du monde ! Vivent au sommet !

L’idée de départ était bonne mais je ne sais pas ce qui a merdé dans le développement. On finira presque énervé en jouant à ce jeu tant les frustrations seront grandes. Du coup, je retourne sur les pixels de Trove ! Là, au moins je peux aller vers l’infini et au-delà ! 

Il en faut du bois pour faire ça !

 

Portal Knights Note XboxOrNot

sur 100

  • Idée générale
  • Customisation de son avatar
  • Graphismes
  • Mondes générés mal foutus
  • Ennemis ennuyants
  • Gameplay
  • Notre barême en détail
Korganor
Par

Lui, faut pas le chercher, il a déjà fait le tour complet de la map de GTA. A pied. Et ça ne prend que 2 heures, sachez-le !