Valorant 2024

Valorant

Preview de Valorant - La bêta valeureuse ?

Le jeu qui a mis la rédaction d'accord ! Mais en bien ?

Qui ne connaît pas Valorant ? Le FPS en 5vs5 de Riot Games, les papas de League of Legends. Ce FPS plein de couleurs a réussi à se faire une place dans le monde de l'Esport et il est temps de voir s'il peut aussi se faire une place sur Xbox après avoir marqué les joueurs PC !

Bouh !

Valorant se déroule dans un futur proche et ça bastonne dur. On va donc, à l'instar d'un Overwatch avoir des personnages avec des trucs bioniques, des pouvoirs ou autres. Nos héros auront un lore et un look sympa même si on peut encore penser que dans le futur, il faudra être un soldat/mercenaire/héros/vilain un peu fashion avec natte bien tressée, lunettes qui en jettent et vêtements souvent flashy. Mais ils ont de la gueule quand même et comme j'aime bien les personnages avec de la barbe et des muscles (chacun ses trucs, Jingoro préférait les petites à lunettes), j'ai souvent pris Brimstone ou Breach selon mes parties. En tout cas, quatre archétypes : du duelliste pour l'attaque, de l'initiateur pour venir prendre de la zone mais également les équivalents en défense en quelque sorte avec le contrôleur pour tenir en respect l'équipe adverse ou les défenseurs pour apporter de l'info, bloquer les ennemis, du soin… Bref, du classique mais je dois avouer que les compétences avaient du potentiel mais rien de très spectaculaire. J'en reparlerai dans les sensations et la technique également mais ça semblait aussi mou que daté.

Il est où Dr Strange?

Retournons vers une partie de base, ce sera du 5vs5 avec un jeu d'attaque où l'on doit planter un explosif et la défense qui doit empêcher l'explosif d'exploser. Mais je dois admettre que comme la mort est définitive (sauf exception/capacité) dans un round, on se retrouve régulièrement dans des rounds où l'on fait du "deathmatch" pur et simple. Ce mode existe également seul ou en équipe mais pour la bêta, j'ai fait du mode classique. Ce dernier est rigolo sur le papier mais comme je l'ai dit, c'était assez bourrin et redondant. Même avec un round "éclair", j'ai trouvé les parties plutôt longuettes.

Il faut dire que le gameplay, malgré un emprunt à des classiques comme Counter Strike pour l'achat d'armes/gadgets/armures entre les rounds, ce gameplay apparaissait assez mou dans ses gunfights avec des tirs chelous où un mur pouvait être traversé et parfois non avec la même arme et la même situation, des trajectoires étranges et des headshots non comptés. Certes, on sent le potentiel et qu'une maîtrise aide mais entre le côté un peu mou, le côté bourrin et les trucs étranges (ça doit expliquer l'absence de killcam qui rendrait Redge fou), Valorant a un côté frustrant. Les déplacements manquent de peps mine de rien comme si les mecs avaient pris un calmant. Mais du coup, cela a tendance à agacer car le straffe mou du genou a donner envie à Riggs de péter l'une de ses 127 manettes.

Promo chez le marchand de glaces

Là où XDefiant que l'on a testé dernièrement proposait un fun et un plaisir immédiat, Valorant avait tendance à nous laisser frustrer ou dubitatif. Il faut dire que le gameplay cumule d'autres trucs comme le stick droit à appuyer pour certaines visées et c'est assez mal fichu. Mais le plus drôle vient des bruits de pas. Dans l'absolu, je trouve l'idée cool et il est important d'être discret. Mais dans Valorant tout le monde marche avec des chaussures à talons dans des couloirs en carrelage tellement ça fait du bruit de partout. Même un spectacle de Riverdance semble un truc de ninja à côté de nos super-soldats. Et puisque je mentionne les lieux. Ces derniers ne sont pas hyper inspirés et très random.

A noter également que visuellement, si le côté cartoon des personnages est sympa, le rendu en jeu n'est pas hyper dingues à la différence d'un Overwatch 2 qui est plein de détails, de couleurs malgré, ici aussi, des graphismes que l'on pourrait aussi discuter. Mais on sent davantage le côté moderne et les détails sont au rendez-vous.

Cela dit, je râle, je râle mais j'ai aimé les personnages et dans l'absolu, on a un shooter qui pourrait être nerveux avec un jeu d'équipe qui aurait de l'intérêt. Après, j'ai apprécié également voir Jingoro perdu comme peut l'être ce même de Vincent Vega (Pulp Fiction) mais cela ne fait pas tout et dans les "nouveautés" sur Xbox, je préfère, pour ma part retourner sur le petit nouveau de Ubi.

Replay de notre Live découverte de la Beta de Valorant sur Xbox Series X

Valorant