Rustler - Un nouveau GTA ?

Oyez oyez, venez admirer l'entrée en lice d'un nouveau chevalier dans l'arène des GTA !

GTA au moyen-âge avec la tête du héros de Bully voilà ce qui m'inspire en voyant Rustler ! Et je ne suis pas le seul à y avoir penser loin de là. Il faut dire que côté "GTA like", on se gèle les couilles niveau nouveautés. Entre une énième édition de GTA 5, un GTA 3 remastered en rumeur, un Red Dead 2 qui continue de ne pas ajouter de contenu solo (et je crois que l'on peut se brosser un moment) et un Saints Row où il faudra attendre début 2022 (je compte les jours bordel)... Bref, Rustler arrive et je suis content d'aller me défouler ! 

Mais puisque je vous dis que je le rattrape ! 

Dans Rustler, vous êtes Guy ! Guy is a guy, un gars lambda s'il ne voulait pas la faire à l'envers à la moitié de la ville. En effet, il veut dérober aux riches pour donner aux pauvres et cela tombe bien pour lui car il se considère pauvre. Nous sommes dans du GTA like donc un héros qui n'est pas du côté de la loi et qui veut gagner son pain de toutes les façons possibles. Les premières missions donneront le ton en matière d'arnaque et le grand classique du jeu sera d'aller piquer des chevaux. L'histoire est marrante car tout est fait d'anachronisme et de blagues potaches. 

Course poursuite avec les forces de l'ordre ! 

Ce qui est dommage par contre, c'est qu'un effet soufflé se produise assez vite. Une fois passée la surprise et que l'on s'est chié dessus quelques fois (une vrai fonction du jeu), on perd notre côté découverte pour voir un GTA like qui aurait fait tomber la salière au début avant de servir un plat sans goût après. 

Visuellement, Rustler n'est pas vilain même s'il n'est pas fufu la moquette. Le gameplay est discutable par contre. Si je n'ai rien contre la vue de haut, je dois dire qu'elle manque justement de visibilité. En effet, avec la vitesse, on voit vite les limites de l'exercice et il nous manque des infos. C'était déjà un problème sur les deux premiers GTA (oui oui les jeunes, GTA et GTA2 avait une vue de dessus) et c'est toujours un peu gênant lors des poursuites ou des courses à cheval. 

Le camping des flots bleus ! 

Puisque l'on parle du cheval, si le reste du gameplay est moyen mais ça va, le cheval est rigide et pas toujours super fun à jouer. Il se prend dans à peu près tout le décor. Et je vous épargne le fait que je n'aime pas les jeux qui m'oblige à aller à un point de sauvegarde...

Cela dit, je râle mais Rustler n'est pas entièrement à jeter, il est plutôt fun dans son approche et ne se prend pas au sérieux. Mais il ne parvient pas à convaincre entièrement et du coup, j'ai recommencé à compter les jours avant le prochain Saints Row... 

La joute... Il ne manque plus que la musique de Chevaliers ! 

 

Rustler Note XboxOrNot

sur 100

  • Côté anachronique
  • Humour
  • Cheval bien relou !
  • Intérêt qui s'essouffle vite !
  • Caméra mal fichue
  • Notre barême en détail
Korganor
Par

Lui, faut pas le chercher, il a déjà fait le tour complet de la map de GTA. A pied. Et ça ne prend que 2 heures, sachez-le !