Socketeer - Un Chip un peu cheap ?

Difficile de résister aux charmes d'un petit robot ? La preuve dans ce test !

Un jeu tout mignon et des niveaux aléatoires. Cela sonne bien ? En tout cas, c’est bien ce que je me suis dit devant ce jeu indé que mon rédac chef préféré m’a sorti de son chapeau. Socketeer est l’un de ces petits jeux qui peuvent retenir notre attention ?

Grillé, certes, mais j'ai un plus gros fusil !

Dans Socketeer, vous êtes un petit robot qui n’a aucune capacité mis à part de pouvoir pirater les machines. Il se branche, il fait un mini code basé sur LT et RT puis le voilà à la tête de la machine. Le but de notre héros tout en boulon est d’atteindre la machine qui le téléportera hors du niveau. Pourquoi il fait tout ça ? Aucune idée !!!! Le jeu s’en balance, il mise sur son gameplay.

Opération "Camouflage" !

Celui-ci est simple, il faut tracer. Dans un niveau, il va vous falloir être rapide et rusé. Soit vous parvenez à éviter les autres robots qui veulent votre mort, soit vous les pirater et vous les attaquer avec leurs propres armes. SI vous manquez d’énergie, un terminal à pirater vous permet de refaire le plein. Les niveaux demandent parfois une carte d’accès alors un peu de balade sera nécessaire pour piger la structure du niveau. Ce côté, carte d’accès, atteindre le niveau, tout ça… Et bien, ça m’a rappelé Chip’s Challenge ! Naturellement, les deux jeux sont très différents mais des fois, les associations d’idées tout ça. En tout cas, Socketeer ne vaut pas Chip’s Challenge pour le fun et pour ses niveaux en folie.

C’est vrai que Socketeer est mignon tout plein et que l’ensemble du jeu a un côté dessin minimaliste qui rappelle un peu Lovers in a Dangerous Spacetime mais en mieux. Mais Socketeer est un jeu qui m’a vite lassé une fois le principe compris. Socketeer est donc un petit jeu charmant mais surtout un petit jeu.

Nous allons négocier un peu !

 

Socketeer Note XboxOrNot

sur 100

Korganor
Par

Lui, faut pas le chercher, il a déjà fait le tour complet de la map de GTA. A pied. Et ça ne prend que 2 heures, sachez-le !