Sunless Skies: Sovereign Edition - Ain't no sunshine where she goes !

La suite tant attendu de Sunless Sea ?

Sunless Skies: Sovereign Edition est comme vous l'avez compris, la suite de Sunless Sea. C'est un titre que j'ai testé et j' adoré l'univers ! Mais c'est tout car le reste était soporifique à souhait ! Cela a donné un beau 37 malgré un univers alléchant. Sunless Skies: Sovereign Edition arrive un an plus tard et nous sommes dans le même univers mais avec une locomotive ! 

Pratique pour savoir l'heure ! 

Mais votre locomotive est en mode Galaxy Express 999 ! C'est une locomotive spatiale et vous allez donc partir avec vos capitaines explorer le cosmos. J'envoie le pluriel car comme dans Sunless Sea, il faut s'attendre à mourir... Beaucoup ! Dans Sunless Skies: Sovereign Edition, nous devenons donc le pilote de notre belle loco et au final, dans le principe, ça ne change rien ou pas grand chose aux mécaniques entre les deux jeux. Cela dit, l'esthétique est plus envoutante, le rythme mieux géré et on n'a pas l'impression d'être en rade de tout. 

Il faudrait songer à nettoyer ! 

Dès le début du jeu, on a un monde qui s'ouvre à nous et on peut commencer à se faire plaisir. Certes, cela reste assez lent mais c'est jouable. De même pour les phases de dialogues ou d'enquêtes où nous avons plusieurs choix possibles qui vont dépendre de nos compétences mais également de nos actions passées. Dommage que la partie textuelle soit si petite et imposante mais elle nous met dans une belle ambiance. 

Rassurant ? 

Le rythme et les textes vont rebuter certains joueurs mais pour ceux qui voudront une ambiance steampunk, il y a un univers sympathique et une ambiance visuelle indéniable. Un jeu quitte ou double comme on dit mais si vous adhérez, de nombreux moments épiques vous attendent avec une belle durée de vie. 

J'ai la pépie ! 

 

Sunless Skies: Sovereign Edition Note XboxOrNot

sur 100

Korganor
Par

Lui, faut pas le chercher, il a déjà fait le tour complet de la map de GTA. A pied. Et ça ne prend que 2 heures, sachez-le !