The Surge - Ca urge !

Bienvenue dans le futur ! Un futur où vous allez mourir encore et encore, ce n'est que le début d'accord, d'accord !

Je ne suis pas forcément plus Die and Retry que ça mais je dois avouer que certains ont du charme. Lord of the Fallen était un outsider qui m’avait plu ! Brutal, rude, il était un concurrent sérieux à Dark Soul qui se veut la grande référence. Les développeurs de Lord of the Fallen ont eu de bonnes critiques et ils ont bossé depuis leur dernier jeu. Ce coup-ci, ils font ça à leur façon ! Exit le monde médiéval fantastique ! On nous ressert du Die and Retry à gogo sur ce thème, ça fini par gaver ! Les squelettes, c’est fini, place aux exosquelettes !

"Il ne peut plus rien nous arriver d'affreux maintenant !"

En effet, bienvenue dans le futur ! Et le futur, il est pas jojo ! En gros, la Terre est en ruines, rien ne va plus mais heureusement, on a des grosses compagnies qui veulent aider mère nature, faire des fontaines de chocolat et des farandoles ! Et vous dans tout ça ? Vous êtes Warren. En plus d’avoir un nom lambda au possible, vous avez perdu l’usage de vos jambes. Mais heureusement, le futur et votre nouvel employeur sont là pour vous et vous aurez le droit à un exosquelette flambant neuf ! Sauf que tout est parti en couilles dès l’opération et vous voilà charcuté de partout avant de vous réveiller en dehors de l’usine et attaqué par des robots fous. Comme vous êtes au milieu de rien, le mieux qu’il vous reste à faire d’après votre seule amie (visible via hologramme), c’est de retourner dans l’usine et d’éclaircir ce mystère. Le scénar’ est léger mais suffisant pour vous plonger dans l’enfer du jeu. Lord of the Fallen ou Dark Soul ne faisaient pas mieux en matière de pitch ! Futur oblige, tout vous est expliqué via hologramme, écriture sur les murs, cinématiques, pubs, etc. Le spectacle avant tout et ça marche plutôt bien. The Surge est agréable à regarder. Certes, ça ne fourmille pas de zones en libre exploration et votre terrain de jeu est une usine. Donc, on est en permanence entouré de plateforme de métal, de bidon et de tuyaux. Mais c’est joli. Là, où le jeu montre un peu plus de détail, c’est dans les armures et les armes. On a l’impression d’avoir des robots ou des armures fonctionnelles. On voyage dans le futur avec ce jeu. 

On avait dit "pas de taser" !

Mais tout ça ne sert à rien si le gameplay est à la rue. Où si vous avez ce sentiment d’injustice face aux ennemis comme dans certains jeux de ce type. Que nenni dans The Surge. Vous êtes mobile et vous avez des combats dynamiques même avec une grosse armure. A ce sujet, j’aime bien la liberté de faire mon armure légère ou forte mais le choix du début dans le jeu est assez superficiel. J’ai crée une partie pour chaque choix et cela ne change pas vraiment les choses. Mais c’est un détail, dans les faits, vous allez customiser votre armure et en prendre bien soin vu que c’est votre seul rempart face aux coups. Ainsi, vu que les combats sont dynamiques et sauvages, vous allez aimer grinder un peu pour choper les pièces qu’ils vous faut. Surtout que pour vous équiper, il faudra des plans de pièces ou récupérer des morceaux d’armure ou d’arme sur vos ennemis. Pour cela, le système de ciblage fait des merveilles. Quelques coups bien placé et un finisher et vous couper le bras de l’ennemi pour récupérer son armure ou son épée. C’est bien trouvé et le fait de cibler aide aussi afin de s’acharner sur les zones les plus fragiles ou les moins protégées. Un coup puissant dans les rotules fera tomber votre ennemi ou un coup sur le casque le sonnera quelques instants.

Cela va finir par une double mort !

La grande force du jeu vient donc de ces combats où le placement du personnage et des coups sont primordiaux pour gagner. Même en armure lourde, vous aurez ce jeu de distance et d’esquive qui va vous régaler. On peut passer du temps à tuer quelques ennemis de base juste pour le plaisir des combats.

Ensuite, libre à vous d’explorer l’usine afin de débloquer plus d’option, d’armure,  d’arme et j’en passe. The Surge est donc une bonne surprise dans le genre et il offre un cadre original et un gameplay dynamique.

Cowabunga !

 

The Surge Note XboxOrNot

sur 100

Korganor
Par

Lui, faut pas le chercher, il a déjà fait le tour complet de la map de GTA. A pied. Et ça ne prend que 2 heures, sachez-le !