Tormented Souls - Le survival qui tourne pas rond

Le retour du survival horror à la sauce années 90.

Si pour vous, le meilleur Resident Evil, c'est le premier avec ses caméras fixes, ses déplacements raides, et un personnage qui est une quiche avec une arme, alors Tormented Souls risque de vous faire de l'œil. D'ailleurs, je profite de ma remarque sur Resident Evil et son personnage qui est nul avec un flingue : cela ne choque que moi alors que Chris Redfield soit un militaire d'élite ? Le gameplay était vraiment en bois non ? Bref, revenons à nos âmes tourmentées.

Bordel je vise où

Vous l'aurez compris Tormented Souls est un jeu inspiré par les classiques du survival horror comme le premier Resident Evil ou pour ceux qui ont connu la licence Alone in the Dark. Dans ce titre, on incarne Caroline Walker tandis qu'elle enquête à propos de la mystérieuse disparition de deux jumelles dans un terrifiant manoir transformé en hôpital. Bien entendu, cela part vite en sucette et Caroline se prend un coup sur la cafetière. Au beau milieu de la nuit, elle se réveille nue dans une baignoire et branchée à des appareils médicaux en décrépitude. Et au passage, on lui arraché un oeil. Bref, Caroline doit se battre pour survivre tout en explorant les couloirs d'un manoir abandonné afin de retrouver la liberté. Tout en sachant que Caroline n'est pas une militaire d'élite... Imaginez alors la difficulté si l'on doit buter des ennemis.

Tu es moche toi

Et ce sera le cas. Dans Tormented Souls, il y a des monstres qui rôdent, des trucs chelous et difformes qui clairement, indiquent que tout ne tourne pas rond dans cet hôpital. Comme dans les jeux cités plus haut, l'action est une chose, mais l'exploration et les énigmes seront votre principale occupation entre deux croisements mortels. Rapidement, on trouvera une première arme, qui sera utile pour achever un monstre bizarre avec des clous, mais il va falloir plus que ça pour que Caroline ne trépasse pas. Il va falloir lire toutes les notes qu'on trouvera, car il y aura souvent des indices pour les énigmes qui pullulent dans le jeu. On ressent bien les bases des classiques du genre, surtout avec ses caméras fixes qui malheureusement, plombent le gameplay.

Ce n'est pas le moment de faire une expo

Je l'avais dit lors de mon test de The Medium. Les caméras fixes permettent de proposer des plans ingénieux dans ce genre de titre. Sinon l'intérêt est nul. Car clairement, un gameplay en caméra fixe est moins agréable qu'un TPS où on peut voir partout autour de nous. Et malheureusement, très régulièrement dans Tormented Souls, on va pester contre cette caméra. Très souvent, on jongle d'une direction à l'autre au point de faire des aller-retours inutiles, ou pire encore, un ennemi sera dans un angle mort et du coup on va galérer pour viser. Ajoutez à cela, un inventaire à l'ancienne, dans son jus, où il faut constamment aller dans le menu pour équiper le moindre truc, vous allez vite vous dire "en fait, non, ce n'était pas mieux avant". De plus, pour ajouter une pierre à votre tombe, les sauvegardes : il faudra récupérer des bandes pour pouvoir enregistrer votre progression et trouver des points de sauvegarde qui sont parfois très espacés. Enfin, la carte est plutôt mal foutue car elle n'indique rien sur ce que vous avez déjà fait ou non, ce qui aurait été pratique surtout pour éviter de mourir comme un con pour chercher une salle que vous aviez déjà fini.

Putain d'inventaire

Tous ces défauts sont vraiment dommages pour Tormented Souls. C'est vraiment ballot, car à côté de cela, ce titre a de belles qualités. Déjà, graphiquement, les environnements sont plutôt jolis, avec un travail sur les décors intérieurs de qualité. La bande son est également de bonne facture et la musique accompagne bien les moments de tension et de "jump scare". Les énigmes qu'on va rencontrer au fil de l'aventure sont plutôt bien "écrites". Il y a quelques idées sympas, on sent que cette partie du jeu a été bien réfléchies en amont du développement. Bon le gameplay, je ne vais pas revenir dessus avec le balai dans le cul du personnage, la visée imprécise et l'inventaire énervant, il est vrai que au final, c'est que l'on retient le plus de Tormented Souls. 

L'ambiance est là

Tormented Souls est un jeu à l'ambiance réussie et des graphismes agréables. Mais faire un hommage aux jeux des années 90, c'est bien, mais il aurait fallu retirer les défauts des titres de l'époque. Un système de sauvegarde moins frustrant et un gameplay un poil plus moderne aurait fait le plus grand bien à ce jeu qui mérite le coup d'œil. On n'est pas passé loin d'un jeu vraiment sympa. 

Tormented Souls Note XboxOrNot

sur 100

  • Ambiance
  • Bande son
  • Enigmes
  • Des décors plutôt jolis
  • Caméras fixes souvent mal placées
  • Combats énervants et imprécis
  • Inventaire à l'ancienne pénible
  • Sauvegarde à la con
  • Notre barême en détail
Riggs
Par

Lui, on se demande ce qu'il fait ici. Il a sans doute sauté sur l'opportunité de pouvoir récolter quelques jeux gratos. Mais ça ne l'empêche pas d'avoir un score Xbox Live assez respectable.