Vikings : Wolves of Midgard - On aurait Thor de s'en priver ?

Un jeu qui est dispo pour les membres "Gold" ! A cheval donné, on ne regarde pas les dents ?

Vikings : Wolves of Midgard est sorti en 2017 mais nous ne l'avons pas testé à cette époque. Dommage car un hack & slash dans la mythologie nordique, je ne suis doublement pas contre. Cela tombe bien car dans les jeux "cadeaux" du mois, Vikings : Wolves of Midgard est présent. L'occasion de rattrapé le temps perdu et puisque j'ai passé un peu de temps dessus, autant en faire un article pour justifier à mon chef, pourquoi je n'étais pas occupé sur mes autres tests ou à streamer avec lui ! 

Les grands, il faut les taper dans les genoux ! 

Dans Vikings : Wolves of Midgard, c'est le Ragnarök qui se profile avec tout ce que l'on imagine de cool pour se préparer à la grande bataille : hiver interminable, monstres déments, magie des ténèbres. Et vous dans tout ça ? Vous allez être celui qui botte des culs pour protéger votre femme, votre fils et votre domaine comme dirait une célèbre chanson pas nordique du tout ! Bref, l'occasion de plus ou moins vider chaque zone pour se défouler et gagner de l'expérience. 

Nous sommes dans un hack & slash donc on veut un minimum d'explication pour un maximum d'action. Diablo, le maître du genre, y parvient sans mal et Vikings : Wolves of Midgard suit les traces du maître. Action, action et... création ! 

C'est tout ce que vous avez ? 

En effet, au début du jeu, on personnalise son avatar et même si les choix paraissent réduit, ça fait plaisir. Le "grand choix" de sa divinité, détermine vos pouvoirs et votre classe en quelque sorte. Skadi pour les archers, Loki pour avoir deux armes, Thor pour les bourrins au marteau, Odin pour les mages et le bâton et enfin Tyr pour épée/bouclier. Mais rien de "définitif" en soi car vous pouvez mixer les approches pour être un peu Tyr/Odin si vous voulez un brin de magie et d'épée. Mais comme on peut s'y attendre, un "build" dédié à une seule voix aura certes des inconvénients mais aura aussi un gros impact. 

Légolas était mon élève ! 

Sur le papier, ça le fait et en vrai, c'est plutôt pas mal. Vikings : Wolves of Midgard a parfois tendance à ne pas tout nous expliquer mais nous trouvons nos marques assez vite. Le seul bémol viendra pour moi des temps d'attente pour envoyer nos pouvoirs qui sont parfois un peu long et de la technique qui n'est pas dingue. Diablo 3 était déjà dans la place à ce moment là et même si Vikings : Wolves of Midgard est plutôt pas mal, il souffre de la comparaison. Il est cependant plus joli que Victor Vran qui est sorti au même moment bien que Victor envoie un lot de pâté tellement astronomique qu'on lui pardonne tout. 

Subtilité quand tu nous tiens ! 

Mais Vikings : Wolves of Midgard est une bonne surprise. Prenant, envoûtant même par endroit, je me suis laissé embarquer alors que je me pensais juste jouer 3 niveaux et basta. En plus, le jeu est gratuit pour les membres jusqu'à la fin du mois d'Avril donc il faut foncer ! 

Vikings : Wolves of Midgard Note XboxOrNot

sur 100

Korganor
Par

Lui, faut pas le chercher, il a déjà fait le tour complet de la map de GTA. A pied. Et ça ne prend que 2 heures, sachez-le !