VirtuaVerse - Quand le point and click flirte avec le cyberpunk

Un point and click développé par Theta Division et édité par Blood Music qui ravira les fans de Cyberpunk.

VirtuaVerse est un point and click cyber thématisé qui va utiliser le filon du marginal dans une société hyper connectée... "ouais bof" vous pensez ou encore "déjà vu". Pas faux. Mais on a aimé suivre Nathan dans sa société toute pourrie.

OUI en boîte chez eux on y va à moitié nu

Déjà parce que le contexte est bien planté : une IA super balèze a pris le pouvoir sur tout : gouvernement, citoyens... absolument tout. Certains ont refusé son monopole et se sont mis en marge, comme notre héros. Et puis coup de cœur sur la palette graphique, on est en plein dans ce qui se fait actuellement : du rose et bleu flashy pour rappeler les 90’s et du cyberpunk à la pelle. Bref si t’es pas dans le game passe ton chemin. Mais, MAIS c’est en pixel art, et je déteste le pixel art. Voilà mon premier (seul ?) grief.

Ma meuf s'est barrée c'est la merde, j'ai faim

Tout le long de ce jeu, j’ai eu l’impression que Johnny Silverhand allait débarquer sur sa moto, tout le long j’ai aimé rencontrer ces groupes bizarres de cryptochamans, de technomanciens, de débauchés constamment branchés et tous les autres vices de ce type de société. Le contexte et le scénario sont vraiment chouettes. Oui on doit retrouver la meuf de Nathan mais ce n’est clairement pas ma motivation à cliquer sur tous les objets. On aime se perdre dans cette vision apocalyptique de l’avenir et découvrir toujours des idées stupides de nos futures générations.

Ils sont chelous tes potes

Coté énigmes, car on reste dans un point and click où il faut principalement trouver et associer des objets, ça va, ce n’est pas trop galère ni trop facile. J’ai quelque fois tourné en rond en cherchant la logique mais rien de bien grave. Petit bonus ultime pour les fanboys du retro gaming vous trouvez dès le début un power glove pour gérer l’électronique avec.

Je suis un client, fauché

En bref, VirtuaVerse est un bon point and click, le scénar’ est cool, l’ambiance est immersive, le gameplay pas dégueu et il sert des énigmes ni bisounours ni hard. Donc si on passe outre cette maudite mode du pixel art on est content d’avoir payé ces 15 balles.

Ambiance...

 

VirtuaVerse Note XboxOrNot

sur 100

Cirriana
Par