Whiskey Mafia: Frank's Story - Un jeu qui a de la bouteille !

Ce jeu va vous donner soif !

Un jeu où le héros s'appelle Frank, ça va forcément bien se passer. Left 4 Dead, Dead Rising, les exemples sont légions et je n'ai pas plus pertinent pour parler de Whiskey Mafia: Frank's Story mis à part que ChiliDog Interactive est derrière le jeu (vu le logo, c'est étrange de parler de derrière) et que j'attends donc du pixel !

Scorsese n'a qu'à bien se tenir !  

Vous l'aurez compris, vous incarnez Frank et notre petit facteur new yorkais va tenter un petit changement de vie pour en mener une meilleure. Avec son pote Léo, ils décident d'ouvrir un bar et comme nous sommes dans les années 20, on se doute que tout va très bien se passer entre les usuriers, la mafia, la période est parfaite pour jouer là-dessus. Sur l'histoire en elle-même, je n'ai rien contre et il y a des petits moments sympa. On voit la transformation de Frank qui passe de gentil facteur à caïd. 

Le bar de la mort ! 

Mais le reste est à pleurer ! Visuellement, ce n'est pas la folie. C'est du pixel comme on en voit beaucoup (trop). Rien de dingue mais la musique vient relever un peu le truc. Mais bon... On ne va pas se mentir, Whiskey Mafia: Frank's Story ne coche pas la case "technique". 

Alors il reste le gameplay et cela peut sauver un jeu. Dans le cas de Whiskey Mafia: Frank's Story, cela l'achève. En effet, côté histoire, on subit le truc à un poil de cul près. Et ensuite, ce sont une succession de mini jeu pas amusant pour un sou. Au départ, c'est la livraison des lettres au pas d'un facteur en bout de course. Ensuite, on aura la partie bar où il faut cliquer sur le client et lui filer sa boisson tout en veillant à avoir du stock. Cette partie est chiante et surtout vous ne capitalisez pas sur les gains d'une session bar à une autre. 

Le début du jeu pour "donner envie" ! 

La partie beat'em up est digne d'un film de Steven Seagal des années 2000 où les ennemis viennent mourir sur vos coups de poings... Je vous épargne le reste et la seule consolation du jeu est d'offrir les 1000G en moins d'une heure. Il faut juste accepter de se faire chier durant ce laps de temps. 

Whiskey Mafia: Frank's Story a une histoire qui aurait pu être intéressante si tout ça ne ressemblait pas à un jeu vidéo dont le gameplay fera dormir un mec sous Redbull et café ! 

La première règle du Fight Club... 

 

Whiskey Mafia: Frank's Story Note XboxOrNot

sur 100

Korganor
Par

Lui, faut pas le chercher, il a déjà fait le tour complet de la map de GTA. A pied. Et ça ne prend que 2 heures, sachez-le !