Dead Or Alive 6 - Get ready for the good time !

Le retour des combattantes les plus sexys et des combattants les plus forts en gueule !

Juste avant de me mettre à écrire cette article, je suis tombé sur d'autres articles qui disent que le jeu est cool mais que finalement, c'est bof ! Pour moi, ça ressemble à du bashing gratuit surtout que je n'ai pas compris certaines remarques. Bon... Disons que c'est mon côté fanboy.

Nous disons donc DOA est de retour et après la version "cheap" du 5 sur One, c'est un vrai épisode que nous avons. Je suis fan de la saga que j'ai pris en cours de route au second épisode. J'ai enchaîné les parties et avec mon frère, nous avions l'habitude de nous affronter dans la joie et le spectacle qu'offre ce jeu.

Je me suis couverte un peu... Avec du cuir !

Un mode histoire est dispo. Certes, ce n'est pas LE truc ultime d'un jeu de combat mais Mortal Kombat et Injustice ont montré que ça pouvait être cool. Ici, c'est la foire au ninja, aux échappées d'une convention cosplay et d'un club de muscu. Bref, c'est DOA et mine de rien, le jeu allie bonne humeur et sauver le monde. C'est leur style et ça respecte leur truc.

Pratique pour aller pisser la nuit !

Du coup, mis à part ça, j'ai un mode défi présentée par Nico, la petite nouvelle. C'est amusant vite fait mais ça permet de débloquer des tenues plus facilement que par l'XP ! Reste alors les modes arcade, survie et time attack qui sont fidèles au poste. Du classique DOA qui ne fera pas oublier l'absence des batailles en équipes.

Heureusement, le jeu parvient à faire rêver grâce à ses graphismes. Un petit côté animé sympa et surtout un jeu décomplexé ! Ptérodactyle, camion qui tombe sur votre tête ou pieuvre géante s'invitent dans les bastons qui ne mollissent pas. On note que sur le papier, c'est un peu moins dénudé mais les costumes existent pour les "amateurs". Sur ma Xbox One Fat, je n'ai pas eu de soucis de framerate, de graphismes ou même de temps de chargement. Tout est nickel et je peux me concentrer sur le gameplay.

Kaméha

J'ai retrouvé le casting classique DOA qui obéit toujours au doigt à l'oeil. Pas de grands changements de base (sauf un truc mais j'en parle après) et deux nouveaux personnages. Diego le gars de rue se bat comme un taureau enragé et il apporte un peu plus de testostérone au casting. Côté fille, c'est Nico, la scientifique aux gants électriques qui pointent le bout de son... Nez ! Dans DOA, tout le monde est beau et bien foutu et même si Nico n'est pas aussi pulpeuse qu'Honoka, elle entre les rangs des scientifiques mignonnes ! Pour les nouveaux, une touche existe pour un combo de folie facile qui peut aussi servir pour le coup ultime. Bienvenu au nouveau mais cela ne fait pas tout car le système de contre ou l'enchaînement en lui-même n'est pas le plus rapide. Ce qui fait que ça reste accessible mais pas invincible.

DOA6, c'est du spectacle à 100 à l'heure ! Instinctif et décomplexé, il met l'ambiance dans les soirées. Dommage qu'il manque le mode en équipe, que les costumes soient une plaie à débloquer ou qu'un mode plus consistant pour le solo soit présent. Mais DOA reste DOA et c'est une bonne chose !

Dead Or Alive 6 Note XboxOrNot

sur 100

  • Plaisir de jeu
  • graphismes
  • Gameplay au top
  • Costumes chiant à débloquer
  • La fête des DLC...
  • Mode en équipe disparu
  • Notre barême en détail
Korganor
Par

Lui, faut pas le chercher, il a déjà fait le tour complet de la map de GTA. A pied. Et ça ne prend que 2 heures, sachez-le !

Commenter

Participer à cette discussion.