Desert Child - Enfant prodigue ?

Voilà un jeu à ambiance genre... A ambiance... En quelques mots, c'est tout ce qui me vient mais l'article apportera plus de détails.

J'ai entendu parler de Desert Child. Pour une fois, mon rédac chef est content car il me sort un jeu indé dont je connais au moins le nom. De ce que j'ai lu, c'est génial, ambiance mortelle et une grande virée galactique. Bon... Et en vrai ?

25 dollars le vinyle...

Vous incarnez un loser magnifique : un pilote de moto du futur dont le talent est de savoir piloter. Les courses vous emmène dans le désert où vous dézinguez des écrans et des canards pour de la thune tout en gardant pour objectif de finir premier. Au fil des courses, vous gagnez le droit d'aller sur Mars pour vous faire un nom. Le début d'une grande aventure.

Le futur façon centre Georges Pompidou !

Ca, c'est sur le papier. En vrai, les courses sont des shoot'em up déguisé et les phases entre les courses sont de la marche à pied pour manger, bricoler ou parler à deux quidams avant la prochaine course. Je ne sais pas si c'est le statut de glandeur du héros mais tout semble chiant à mourir et habillé de vanité. Pour rendre le côté "ouah trop délire indé", le jeu est en pixel et prend le partie de proposer des angles de caméras genre "ouais, j'ai fait une école de ciné mec". Sauf qu'another world X la nouvelle vague, ça ne donne pas forcément la pignolette du siècle.

Il faut une sulfateuse pour livrer les pizzas !

Je ne nie pas le côté artistique du jeu, mais la sauce ne prend pas avec moi. Je ne doute pas que certains aimeront glander d'une rue à l'autre entre deux courses mais pour moi et d'autres... La magie n'opère pas.

Grosse ambiance de course...

 

Desert Child Note XboxOrNot

sur 100

  • Certains plans
  • Option glande
  • Certains plans à se jeter par terre
  • Courses sans intérêts
  • Bande son poussive
  • Sentiment de vacuité
  • Notre barême en détail
Korganor
Par

Lui, faut pas le chercher, il a déjà fait le tour complet de la map de GTA. A pied. Et ça ne prend que 2 heures, sachez-le !

Commenter

Participer à cette discussion.