Dragons : L'Aube Des Nouveaux Cavaliers - Un jeu avec Patch !

Un jeu sur l'univers d'un film qui vient de sortir, c'est louche. Pourtant, je n'aurais pas jamais pensé trouvé ça dans le jeu !

Dragons 3 est au ciné et c’est la conclusion d’un cycle, blablabla. Je n’ai jamais vu Dragons mais je connais l’univers. Un de ces quatre, je les regarderai tous à la suite lors d’un marathon « films de dragons ». En attendant, je vais me mettre l’un des jeux sous la dent. La dernière fois, que nous avons testé un jeu sur la franchise Dragons, c’était lorsque le site s’appelait encore GameOrNot, que c’était sur 360 et que Riggs s’était dit que ce serait une bonne idée de faire ce test. Il a tellement morflé qu’il ne veut pas toucher à un autre jeu Dragons (même avec un bâton) (test mémorable de Riggs ici). Cela dit, autre temps, autre jeu ?

Vu la porte, le dragon ne passe pas !

Le titre ne ressemble pas à celui du film. En effet, même sous acide, il est facile de voir que Dragons 3 le monde caché (the hidden world en anglais) est différent de Dragons : L'Aube Des Nouveaux Cavaliers. Du coup, comme lors de la sortie du jeu, cet épisode ne va rien vous raconter du film ! Ouf, pas de « spoiler » ! Cela dit, ils vont voir quoi nos héros du coup ? Harold et Krokmou vont jouer les gentils PNJ et vous apprendre la vie. Et ouais ! Vous allez incarner un héros amnésique, seul survivant du massacre d’un village par les pillards. En deux coups de couillères à pot, vous voilà avec votre bébé dragon perso. Et comme vous allez faire dans l’original, votre poto dragon est une sorte de mutant / créature de Frankenstein / Pathwork d’autre dragons. Il est donc capable de faire un peu de tout en plus d’être mignon. Votre personnage va donc devoir aider Harold, Astrid et les autres tout en découvrant son identité et en apprenant les origines de Patch (votre dragon). Alors, c’est plein de bons sentiments, Harold vous fait confiance directement alors qu’il n’a jamais vu votre tronche dans le village et vous êtes un brave type puisque vous allez affronter tout un tas de pillard alors que vous ne savez rien de ce qui vous entoure. C’est cul-cul mais si l’on considère que le jeu s’adresse aux jeunes fans de la saga, ça marche. « Allons aider Harold ». Dommage qu’il ne soit pas possible de choisir le sexe ou l’apparence de son héros mais, nous allons vivre avec.

Des plaques, de la lave... Je sens la chute…

De la même façon que nous allons évoluer dans le jeu au milieu de graphismes colorés fidèles à Dragons. Nous sommes dans un jeu d’aventures vu de haut (ou presque) et nous nous baladons dans les forêts, les temples et autres. Ça ne fourmille pas de détails en folie ou parfois d’originalité mais c’est honnête. Idem pour les contrôles qui sans être foufou, répondent bien. Attaque, défense, tout y passe. Notre personnage se faire seconder par Patch qui par exemple peut ralentir les ennemis grâce à la glace qu’il projette. Une petite dimension crafting et équipement est présente mais rien d’insurmontable. Tout est expliqué et nous sommes là pour profiter de l’aventure plus que pour être puni à chaque bosquet.

Dragons : L'Aube Des Nouveaux Cavaliers est un jeu qui plaira aux jeunes joueurs. S’ils sont fans de Dragons, c’est sûrement le rendez-vous qu’ils ne manqueront pas.

En route vers l'aventure !

Dragons : L'Aube Des Nouveaux Cavaliers Note XboxOrNot

sur 100

  • Un jeu pour les plus jeunes
  • Fidèle à la saga
  • Prise en main
  • Durée de vie
  • Personnalisation réduite
  • Combat contre plusieurs adversaires pas évidents
  • Notre barême en détail
Korganor
Par

Lui, faut pas le chercher, il a déjà fait le tour complet de la map de GTA. A pied. Et ça ne prend que 2 heures, sachez-le !

Commenter

Participer à cette discussion.