Minesweeper Genius - Il a bonne mine

Si l'époque Windows 95 vous manque, Minesweeper Genius devrait vous rappeler de bons souvenirs.

Il est loin le temps des cours au lycée et à l'IUT où on passait le plus clair de notre temps à faire péter la baraque tellement on prenait des risques sur le seul jeu potable fourni avec Windows, j'ai nommé le démineur.

Si le démineur ne vous dit rien, c'est que vous avez tout de même raté une partie de votre enfance de geek. Mais cela tombe bien, voici un petit rattrapage. Le but du jeu était de trouver toutes les mines présentes sur un damier. En début de partie, toutes les dalles du damier sont vierges. Il faudra dévoiler une case pour que celle-ci affiche un chiffre. Celui-ci indiquera le nombre de mines présentes dans les cases adjacentes. Après ce n'est qu'un croisement des données et une gymnastique des neurones pour arriver à déterminer sur quelles cases nous pensons avec certitude qu'une mine est présente. Un certain nombre de mine doivent être identifiées à l'aide de petits drapeaux et les cases vides doivent toutes être dévoilées pour gagner la partie. C'est un jeu de déduction et de réflexion particulièrement addictif. Enfin... Il l'était surtout parce qu'il n'y avait rien d'autre sur Windows pour passer le temps pendant les cours.

Les niveaux sont assez nombreux et représentent un bon défi.

Bon, maintenant qu'on a fait les présentations avec la version old school, faisons les présentations avec cette version remise au goût du jour qu'est Minesweeper Genius. Nous avons ici un concept similaire mais avec des approches tout de même différentes.

Tout d'abord, l'identification des mines ne se fait plus que sur les cases adjacentes. Ici les mines sont indiquées par ligne et par colonne. Cela change légèrement la façon d'aborder le problème car on n'est pas confronter aux mines au fur et à mesure que l'on progresse mais plutôt au niveau global du plateau. Enfin, on doit déplacer un petit personnage qui passera le balais sur son passage pour bien nettoyer les zones non minées. Le personnage ne peut pas revenir sur ses pas donc au fur et à mesure de sa progression sur le plateau il est susceptible de se fermer lui même des passages. Le but étant d'amener le balayeur d'un point A vers un point B pour passer au niveau suivant tout en évitant les mines cachées sur son passage bien sûr.

Les premiers plateaux sont simples…

Minesweeper Genius nous offre toujours la possibilité de placer des drapeaux pour mieux matérialiser visuellement notre réflexion. Sachez que si par mégarde le balayeur fini sur une mine, celle-ci sera indiquée comme étant une dalle sur laquelle vous êtes mort et sera donc à éviter. Nous avons 3 essais avant de devoir recommencer complètement le niveau. Entre chaque essai, le niveau est réarrangé de manière à faire en sorte que le joueur ne compte pas trop sur sa mémoire pour progresser mais bien sa réflexion. On est pas dans un die and retry.

Chaque plateau résolu du premier coup vous vaudra 3 étoiles, peu importe le temps de réflexion. Certaines îles, comprendre ici chapitres, donneront accès à des niveaux plus complexes si les plateaux qui la composent sont tous finis avec 3 étoiles.

... mais le jeu gagne rapidement en complexité.

Le défi de Minesweeper Genius est d'un bon niveau, le jeu plaira assurément aux amateurs de jeux de réflexion. On regrette cependant le fait que, parfois, la progression du joueur soit un peu basée sur la chance. Mais on ne peut pas vraiment en vouloir au jeu car l'original était fait de la même manière.

Enfin, Minesweeper Genius propose un éditeur de niveau pour rallonger l'expérience. BOOM!

Minesweeper Genius Note XboxOrNot

sur 100

  • Mélange de démineur et de jeu de plateau
  • Editeur de niveaux
  • En cas d'échec, un nouveau niveau est chargé
  • Pas très punitif avec les 3 essais
  • Une notion de chance dans certains déplacements
  • Notre barême en détail
Goma
Par

Le petit dernier de GameOrNot, c'est Goma. On pense qu'il est là par passion. Mais détrompez-vous, sa véritable nature se dévoile quand on prend quelques secondes pour faire du verlan sur son pseudo. Goma. Mago. Il doit aimer les Doritos ! A moins que ce ne soit une alusion à sa magic' touch' ?

Commenter

Participer à cette discussion.