Railway Empire - A toute vapeur !

Un jeu de gestion sur les trains sur One, ce n'est pas tous les jours ! Alors si en plus le jeu est bon, n'hésitez pas. Cela dit, il a quelques défauts donc lisez l'article pour savoir s'il faut craquer ou non ?

Cette semaine, j’ai attendu Monster Hunter World. Riggs, le rédac’ chef m’a dit que cz serait bon. Il m’envoie un code. Je suis content puis je vois que je suis en train de télécharger Railway Empire. Riggs arrive alors et me dit qu’il n’y a plus de code dispo sur One mais que ce jeu m’occupera. Je lui ai fait promettre quelques AAA pour se rattraper. Maintenant, j’ai le privilège de construire un empire du rail. Alors que je suis dans le pays numéro 1 de la critique des réseaux ferrés et où les excuses ferroviaires ne souffrent d’aucunes limites.

Votre train va arriver en gare, veuillez vérifier que vous ne laissez rien...

Heureusement, le jeu se déroule dans les USA. Il y aura peut-être un mode hardcore un jour sur la France mais pour le moment, les vastes espaces sauvages des US du 19 ème siècle s’ouvrent à nous. Dans le mode histoire ou scénario, on suit les directives des grands pontes des réseaux ferrés. Mais vous avez le mode libre et le mode bac à sable si jamais vous préférez vous faire votre propre expérience. Vous êtes balancés sur un territoire comme le midwest et ensuite à vous la construction et la gestion. Les modes scénarisés vont vous permettre de piger les bases. Si la construction est assez aisée à comprendre (relier un point A à un point B), la maîtrise sera une autre affaire. La pente du terrain, les obstacles naturelles et autres viendront ajouter des coûts de construction ou mettre à mal vos locomotives. Bien prévoir des axes pour que les trains ne se tamponnent pas, mettre des panneaux, des réapprovisionnement, etc. Côté gestion, ce sera l’offre et la demande des villes mais aussi des investisseurs. La ville a besoin de bois, autant trouver une ferme qui en produit (voir la racheter) et la relier au rail. Bref, on a de quoi s’amuser les premiers temps avant de constater qu’il n’y pas d’événements aléatoires ou de grosses surprises. On construit, on gère et on suit sa ligne comme on suit le rail.

Si avez ça mon trafic n'est pas fluide...

Techniquement, c’est plutôt honnête et la musique typé far west est parfaite pour donner du baume au cœur et pour motiver les entreprises les plus audacieuses. Le gameplay permet pas mal de choses mais souffre d’une imprécision et d’une certaine pénibilité. Il y a une vraie phase d’apprentissage surtout pour gérer certaines construction de rail ou des lancements de nouvelles lignes. On est parfois perdu dans les méandres des menus et des boutons sans parler de l’imprécision récurrente pour placer tel ou tel morceaux de rail ou de signalisation.

Le jeu offre des perspectives intéressantes en matière de gestion à grande échelle et de construction. Le genre gestion n’est pas hyper présent et pour une fois, il ne s’agit pas de ville ou de colonie spatiale. Mais la gameplay et le manque de surprise viendront rebuter certains joueurs.

Pote avec Farm Simulator ? Tout est lié !

 

Railway Empire Note XboxOrNot

sur 100

Korganor
Par

Lui, faut pas le chercher, il a déjà fait le tour complet de la map de GTA. A pied. Et ça ne prend que 2 heures, sachez-le !

Commenter

Participer à cette discussion.