Undead Horde - Est-elle sauvage ?

Vous ne devinerez jamais qui va succéder à Sauron et à l'Overlord !

Je vous épargne le pitch vu que c’est un jeu indé que je ne connaissais pas avant que mon rédac’ chef préféré me mette sur le test. Rassurez-vous pas de hasard dans l’attribution de ce test. Il connaît mon amour pour la direction de sbires et autres serviteurs. C’est aussi un moyen pour moi de renouer avec un jeu dont le style est proche d’Overlord, une saga que j’affectionne. Et quand je dis ça, j’inclus même le dernier opus qui était plus discutable mais pour lequel j’ai toujours de l’affection.

Il n'a que la peau sur les os !

Undead Horde, c’est l’histoire d’un roi nécromant qui s’est fait démonter la tronche et qui veut sa revanche. Il va devoir écumer les terres humaines et délivrer ses anciens commandants afin de faire régner le mal et la terreur un peu partout. Le pitch est simple et nous n’avons même pas besoin d’en savoir davantage. Ce que l’on veut, c’est aller péter des fermes et des chevaliers. Certes, il manque le panache d’Overlord mais l’humour n’est pas absent et le jeu s’appréciera pour son caractère direct.

Des choix Cornélien !

Visuellement, c’est plutôt honnête pour de l’indé. Nous avons ici des vrais graphismes. Pas de pixel art comme 80% des productions indé. Le jeu m’a rappelé Massive Chalice visuellement. C'est-à-dire une 3D colorée découpée à la serpe. Le rendu est clair même s’il ne faut pas attendre une palette d’effet à vous faire saigner la rétine. Mais au moins le jeu tient la route et la jouabilité ne sera pas plombée par cet aspect du jeu.

"Hé ho ! Hé ho ! "

Pour la jouabilité justement, vous pouvez mettre des coups d’épée (ou de masse, ou de hache), lancer des sorts mais surtout réveiller les morts. Lorsque j’utilise cette compétence (donc souvent), j’aime gueuler cette phrase de Fétide de la Famille Addams : « … A REVEILLER LES MOOOOORRRRTS » ! Au-delà du délire, sans mes revenants, votre personnage n’est pas très efficace. Il est donc important d’avoir sa petite armée bien parée pour occuper les ennemis ou attaquer tel objectif. Par exemple, je peux occuper les ennemis avec mes troupes tandis que je détruis leurs baraquements l’air de rien. En prime, à force de tuer certains ennemis, je peux débloquer des nouvelles troupes à invoquer dans mon donjon. En effet, à force de vouloir attaquer tout le monde, je peux tomber sur plus fort que moi. Du coup, une petite balade dans mon donjon va arranger les choses. Cela dit, le jeu vous obligera parfois à quelques aller-retours qui peuvent être pénibles. Le bon côté des choses est de voir la palanquée de troupes disponibles après un certain temps de jeu. Loups, ogres ou guerriers d’élite sont là. Les plus téméraires lanceront une armée de poulet à l’assaut d’un château !

Iron Maiden en concert !

Undead Horde est un titre sympathique qui est certes un peu pénible pour certains niveaux et qui manque de subtilités. Mais il est également assez jouissif par bien des aspects et la montée en puissance de votre personnage est appréciable. Si vous voulez être du côté obscur, ce jeu est pour vous !

Cette ressources promet d'être cool !

Undead Horde Note XboxOrNot

sur 100

Korganor
Par

Lui, faut pas le chercher, il a déjà fait le tour complet de la map de GTA. A pied. Et ça ne prend que 2 heures, sachez-le !

Commenter

Participer à cette discussion.