25G - Game... or not'

Les enseignes Game ont fermé, c'est balot... Cela mérite bien un succès en la mémoire d'une des enseignes les plus connues de revendeurs de jeux video.

Les magasins Game baissent le rideau à tour de rôle en France, après un déstockage de malade. Ces derniers jours, certaines boutiques étaient complètement dépouillées, limite, les rayons tenaient sur des tréteaux, des ballots de paille se baladaient sur le sol, on entendait de l'écho, et les seuls jeux encore disponibles étaient, du FIFA 11 ou 12 sur PS3 et du Bienvenue chez les Ch'tis sur Wii. En gros, la remise de -60% sur tous les jeux, ça a marché du feu de dieu.

Nouveau mot à trouver au pendu : enseigne de jeux vidéo qui a coulé en 4 lettres.

L'objectif de la direction était simple : vider les stocks. Et cela a fonctionné. Comme quoi, vendre des jeux vidéo à bas prix, et hop, les acheteurs viennent les yeux fermés, le portefeuille ouvert devant la caisse à réclamer du hit et de la daubasse en pagaille. J'en ai même vu acheté des WiiU à -30% les fous ! Bref, cela faisait plusieurs mois qu'on attendait la fin, et les soldes sont bien tombées. Une petite pensée aux employés qui ont trimé comme des malades pendant une semaine tout en sachant qu'une fois le rush passé, il allait devoir manger des patates jusqu'au printemps...

La décheance de cette enseigne est-elle un cas isolée, ou va-t-il falloir évoluer dans nos manières de voir les choses dans le monde du jeux vidéo. Vu que les boutiques de Virgin sont entrain de prendre la même direction que Game, on peut se dire que le secteur du multimédia a évolué. Pourtant, pour le moment, Micromania, alias Les Prix Soldés, c'est pas nous, ne tire pas trop la langue, et arrive toujours à refourguer ces jeux au prix maximum conseillé sans rompre la garde. Bah attend cher lecteur, avec la carte de fidélité, t'es vachement gagnant!! Oh purée, j'ai mal aux cotes à force de rire.

Cela fera une carte de fidélité en moins, c'est déjà ça de gagner...

Les consommateurs, pardon les gamers, n'aiment plus être pris pour des vaches à lait, enfin du moins pas tout le temps, et bizarrement, en fouillant un peu, on trouve les jeux neufs et récents beaucoup moins chers sur le net ou en grande surface, que dans des enseignes comme Micromania, Game et consorts. Auchan est devenu un spécialiste des prix bas, on pouvait d'ailleurs choper cette semaine, Devil May Cry pour 45 euros au lieu de 60 euros, et si on l'avait réservé (gratuitement) on avait une remise de 5 euros. La fidélisation des Micromanes est à chier à côté. Mais la plus grande faucheuse, c'est le net avec en tête de gondoles, Amazon (et encore je ne parle pas de l'import). Il est aujourd'hui très difficile de débourser 70 euros pour une nouveauté, alors qu'en deux clics, on peut trouver son futur jeu adoré pour 15 à 20 euros de moins.

Bref, tout cela pour dire que pour marquer le coup, on a décidé de faire un petit succès spécial Game, qui du coup, est un peu "or Not".

Le Game de VDF il était mal né, c'est la Cour des Miracles là bas...

Maintenant, si vous voulez sauver Micromania d'une mort certaine, n'achetez plus des jeux ailleurs, ne soyez plus intelligent à payer vos jeux moins chers sur le web ou ailleurs, ne faites plus d'import, n'attendez plus les baisses de prix rapides... Non ! Allez directement au Micromania le plus proche de chez vous juste avant la sortie du jeu pour payer pleins pots en espèce votre jeu favori sans ticket de caisse, car bon, les éditeurs vont leur taper sur les doigts sinon. Et puis, les vendeurs sont tellement de bons conseillers, ça fait plaisir de discuter avec des types qui vont vous dire que "oui prenez la garantie jeu incassable pour 3 euros de plus, c'est un conseil d'ami, on ne vend pas nos jeux assez cher pour fournir ce service gratuitement" non franchement, ce serait trop triste qu'on arrête de nous prendre pour des cons.

D'un côté, vu que le marché de l'occasion va sans doute disparaitre avec les futures Xbox et Playstation, et que le dématérialisé démocratisé par Steam ou le XBLA, est devenu une formalité, alors oui, on peut penser qu'à terme, nos habitudes d'achats de jeux vont changer. Et à la rigueur, tant qu'on ne nous empêche pas de jouer tout en ne payant plus pleins pots comme des pigeons, pourquoi avoir peur du changement. On nous l'avait bien dit : "le changement c'est maintenant".

Riggs
Par

Lui, on se demande ce qu'il fait ici. Il a sans doute sauté sur l'opportunité de pouvoir récolter quelques jeux gratos. Mais ça ne l'empêche pas d'avoir un score Xbox Live assez respectable.