Armed Emeth - Un jeu qui roule des mécaniques ?

Le RPG en pixel de la fin d'été ?

Cela faisait longtemps que je n'avais pas testé un petit KEMCO et me voici donc exaucé avec Armed Emeth. 

On est en nombre ! 

Valess un vagabond/chasseur de prime/mercenaire/mec qui fait le café dans le village se retrouve à aider Lock un golem pour que celui-ci fasse ce qu'il a à faire. Je ne suis pas plus précis car au final, c'est la thune qui motive Valess et que le blabla m'a aussi pas mal rebuté dans Armed Emeth. Je veux bien que l'on pose une ambiance, une intrigue et tout mais ici, c'est trop ! Le début du jeu est un monolithe de 10 minutes puis la première heure de jeu est une succession de dialogue interminable tous les 10 pas ! J'ai dû me battre une fois pendant cette première heure et encore, c'était le tutoriel de combat ! 

Ok mais je vais juste chercher une baguette ! 

De plus, Armed Emeth nous fait juste défiler le texte, pas de jolis dessins de nos héros avec leurs voix par endroit. Non non non... Que du texte... Le reste du jeu est du pixel qui n'est même pas le meilleur qui soit. Heureusement, la musique est déjà plus sympa mais elle ne fera pas oublier le reste. 

Le gameplay proposait du classique KEMCO avec une dimension mecha qu'il faut équiper, bichonner et plus encore ! Une bonne idée mais perdue au milieu de la lourdeur de l'ensemble. 

Mon grille pain va envoyer du bois ! 

Armed Emeth ne parvient pas à accrocher et sera sauver que par les plus curieux des amateurs de RPG KEMCO. Si l'on survit aux interminables dialogues et que l'on a déjà fait tous les autres RPG KEMCO, pourquoi pas mais j'ai trouvé Armed Emeth plutôt soporifique et peu motivant. 

Les moustiques se chassent à la roquette ici ! 

 

Armed Emeth Note XboxOrNot

sur 100

Korganor
Par

Lui, faut pas le chercher, il a déjà fait le tour complet de la map de GTA. A pied. Et ça ne prend que 2 heures, sachez-le !