La notation GameOrNot' pour les nuls

Un barème, cela peut être un formidable outil pour expliquer quelle est la ligne éditoriale d'un site pour ses tests.

Sur le net, il y a à boire et à manger, notamment au niveau des notations. Pendant que certains sont carrément durs, d'autres surnoterons systématiquement parce que, vous comprenez, c'est déjà une réussite d'avoir sorti un jeu. Chez XboxOrNot on a décidé de faire simple : on a un barème !

Oui, nous sommes sévères par rapport à beaucoup d'autres sites web ou youtubers, mais seulement dans le but de revenir aux origines de la notation.  Souvent, un jeu qui vient de sortir se tape un 8/10 ou un 17/20 alors qu'au final, quelques semaines après, on n'en parle même plus... Nous avons parfois l'impression que les testeurs, de nos jours, pensent que la moyenne c'est 65/100. On n'a pas dû aller à la même école !

Bref, voici notre barème personnalisé, avec quelques exemples de jeux qui schématisent bien cette échelle pour nous (du moins, on l'espère...).

Entre 90% et100%

Le jeu parfait n'existe pas. Il est donc très rare de voir un titre avec une telle note. Et si c'est le cas, c'est que ce jeu nous a tous mis d'accord. La preuve en plus de 2000 tests, il n'y a que Inside et les deux derniers Forza Horizon qui l'ont obtenu.

- Inside : Playdead nous a pondu une perle du jeu vidéo indépendant. Un titre exceptionnel que vous ne pouvez pas ne pas essayer. Le premier jeu à avoir décrocher un 90 chez nous!

- Forza Horizon 4 : Un jeu complet, beau, maniable, prenant, et qui sait tenir le joueur sur le long terme. Si on aime les belles bagnoles et le fun manette en main, on ne peut qu'aimer ce titre (et cette licence). Un system seller !

Entre 80% et 89%

Un jeu qui a une note dans cette fourchette, sera un titre qui est une référence dans son domaine. On n'en parlera sans doute plus dans 20 ans, ou alors il sera dépassé par une actualisation annuelle, mais ce titre aura marqué d'une pierre blanche la génération de consoles qu'il a côtoyé.

- The Witcher 3 : Wild Hunt : Open world, barbe qui pousse et Triss belle comme jamais ! Quelque part, si la série Netflix existe, j'aime à penser que c'est grâce à cet épisode incontournable ! 

- GTA V : un classique indéboulonnable dans son domaine du... GTA-like d'ailleurs. Il traverse les générations de console comme Patrick Swayze dans Ghost.

- Red Dead Redemption 2 : un scénario au top, des terres à perte de vue, des chevaux, des ours, et de la glande : bref le top pour Korganor. Mais pas que pour lui, car il a aussi marqué les esprits pour son univers western réaliste et prenant. Et en plus, il est meilleur que le premier! 

Entre 70% et 79%

Nous sommes dans la tranche des bons jeux, on en trouve beaucoup en fin d'année d'ailleurs. Des jeux réussis dans beaucoup de domaines, qui se vendront sans doute bien, et qui nous amuseront suffisamment pour ne pas regretter notre achat. Après, on n'en rêvera pas la nuit hein ! (enfin quoique...)

- Tekken 7 : Les années passent et je reste scotché à la manette. Le jeu reste également scotché à nous puisque les nouveaux personnages et les MAJ se succèdent tout autant. Pourquoi ? Casting charismatiques, gameplay aux petits oignons et super fendard ! 

- Wolfenstein 2 : The New Colossus : Un FPS solo diablement efficace et super fun. Une suite encore meilleure que le jeu original. Personnellement, je suis sûr que c'est ce titre qui a donné envie à Microsoft de racheter Bethesda (non?)

Entre 60% et 69%

La tranche des jeux sympas, qui vont vous scotcher un moment, avec le sourire. Mais après avoir vu le générique de fin, ou atteint le niveau max en ligne, vous irez le désinstaller sans regret pour vous lancer sur un autre jeu qui tuera votre temps libre.

- Ryse : Son of Rome : Ce jeu a été bashé par beaucoup à sa sortie mais les fans (et les vrais) savent : ce jeu est beau et est culte. Son seul défaut selon certains est d'être sorti sur la console de Microsoft car son accueil aurait été différent ailleurs. Mais avec son gameplay et ses graphismes, Ryse a marqué les joueurs qui continuent de chanter ses louanges ! 

- Crackdown 3 : Et oui, tout le monde aime cracher sur ce titre. Et pourtant, qu'est ce qu'il est fun. Alors, d'accord, cela concerne pour moi le jeu en solo/coop, car le versus multi est dispensable. Mais, Crackdown 3 est un titre qui a tout compris, comme sait le faire un Saints Row d'ailleurs : un jeu vidéo, c'est surtout un "jeu" et donc on doit s'amuser avec. Et avec ce titre, on s'amuse vraiment.

Entre 50% et 59%

Le jeu a tout juste la moyenne, voire un poil plus. Trop de défauts qui font taches et enlèvent du plaisir de jeu. Mais malgré tout on arrivera à s'amuser dessus, et même à s'accrocher pour finir le titre. Typiquement le style de jeux à acheter en solde.

- Fallout 76 : Imaginez tout ce que vous aimez de Fallout et que vous tentiez de le fourrer dans un jeu multi ! The Elder Scrolls Online n'était déjà pas nickel mais cela est devenu mieux avec le temps (ce n'est pas la panacée pour autant), sur Fallout, c'est autre chose. Il faut dire qu'entre les lieux désertiques, le craft inintéressant et le manque de fun général, pas étonnant que le jeu laisse autant de joueurs sur le bas-côté du plaisir de jouer. 

- Star Wars Battlefront 2 : Ce jeu est beau, ce jeu est jouable, ce jeu a une bonne bande son, mais ce jeu est au final plutôt chiant. J'avais déjà dit ça pour le premier opus. C'est fou ça ! C'est dommage, mais il ne faut pas tout mettre au feu pour autant. Les fans de Star Wars trouveront de quoi s'occuper.

Entre 40% et 49%

Un jeu sans doute cool, mais plombé par la fainéantise des développeurs. Cela devient légion. Bizarrement, ces titres finissent souvent, après deux ou trois mois, à prix cassé ! 

- Serious Sam Collection : Une collection bien remplie, mais qui ne va pas intéresser grand monde à part les fans et quelques curieux. Au final, on retrouve des jeux plutôt dans leur jus, et mise à part une durée de vie très solide, il n'y a pas grand à retenir de ces titres qui ont plutôt mal vieillis. A la rigueur, c'est amusant une soirée de jouer au premier ou au deuxième, puis ensuite on plie les gaules et on joue à autre chose. 

- Fast & Furious: Crossroads : Si Call of Duty nous proposait une campagne solo uniquement avec des cut-scènes des années 2000, sans affichage de map et munitions, et une IA cheatée, je pense que je dirai que c'est un jeu bâclé qui pète plus haut que son cul. Et bien c'est ce qu'est Fast & Furious: Crossroads. Et pourtant je me suis amusé avec!

Entre 30% et 39%

Clairement, ce jeu n'est pas une bouse... enfin presque ! On frôle le carton rouge. Le foutage de gueule n'est pas loin. Souvent l'idée de départ est sympa, mais il faut croire que le cahier des charges s'est arrêté au sommaire.

- Handball 21 : Ce sport mérite tellement mieux. Avec une réalisation datée, une IA qui fout la rage et surtout un gameplay complétement pété, on ne peut qu'être déçu par Handball 21. On sent l'envie des développeurs, mais au final, ils ont marché dans la zone et le but a été annulé.

- Project CARS 3 : Un craquage total. En voulant changer d'orientation, Slightly Mad Studios a dégoûté les fans de la licence, et en même temps, les fans d'arcade ne seront pas intéressés car le titre est faiblard dans tout ce qu'il entreprend. On dirait un sabotage en règle. Une très grosse déception, vraiment

 

Entre 0% et 29%

On aurait aimé ne pas y toucher, tout simplement. Le supplice des testeurs. De la daube en barre. C'est rigolo 5 minutes, mais si on a mis des euros là dedans, on a des envies de meurtres.

- Toro : Un jeu génialement pourri. L’essayer, c’est un moyen d’aimer d’autres jeux pas terribles de notre ludothèque. On a rarement vu un titre aussi faible techniquement sur Xbox : animations, textures, gameplay, bref, un maxi best of des choses à ne pas faire dans un jeu. Mais bizarrement, il aura un côté hypnotisant chez certaines personnes. A utiliser en cure pour accepter que les vrais daubes, ce n’est pas forcément ce que la presse veut bien nous faire croire. Une belle merde comme on les aime… Ou pas.

- Agony : Ce titre est un ratage intégral, un jeu à marquer dans les daubes de la génération Xbox One. Tout est à jeter, rien ne fonctionne, au final, seul le titre est bien choisi. Une de mes pires expériences en jeux vidéo. Et pourtant, on en a vu des daubes...

- Soda Drinker Pro : Le meilleur du pire ! Le seul objectif du jeu est de "boire son soda". Sans dec', vous êtes genre un immortel dans un monde sur Paint qui doit juste boire son soda en mode FPS. Un jeu se cache dans le jeu et ce n'est pas mieux ! Mais comme The Amazing Bulk, c'est un Nanar qu'il faut tester au moins une fois ! 

ET POUR FINIR...

Nous espérons que ce petit barème vous aidera à mieux situer nos tests par rapport à nos confrères. Maintenant vous le saurez : si nous foutons un 68/100 à un jeu que vous attendiez comme le messie ou que vous trouvez génial, ne venez pas nous insulter : nous avons sans doute adoré le jeu !! Mais nous sommes là pour chercher la petite bête... Enfin pour finir, il nous arrive d'affiner notre note avec un de nos deux labels : Coup de cœur / Coup pied au cul. Pas besoin de vous faire un dessin non?

Riggs
Par

Lui, on se demande ce qu'il fait ici. Il a sans doute sauté sur l'opportunité de pouvoir récolter quelques jeux gratos. Mais ça ne l'empêche pas d'avoir un score Xbox Live assez respectable.