Bai Qu: Hundreds of Melodies - La mélodie du bonheur ?

Flemme de jouer ? J'ai un jeu pour vous !

Ratalaïka continue de nous abreuver en visual novels. Parfois, c'est cool, parfois... moins mais on peut dire que l'on en a pour tous les goûts. Qu'avons-nous au programme de Bai Qu: Hundreds of Melodies ! 

Okami ? 

Direction Nanjin où Wei Qiuwu rencontre une jeune accordéoniste et les deux deviennent BFF ! Voilà en gros l'idée sachant que Wei, à la base, il venait surtout voir son père à l'hosto et que très vite, il préfère aller fricoter avec la musicienne et ses sœurs aux hauts trop moulant ! L'histoire est classique d'un "shojo" avec ses tas de situations qui tombent comme par hasard où les héroïnes se frottent l'une à l'autre en portant des costumes de chat... Si si, ça arrive plus souvent qu'on ne le croît. 

On s'éclate ? 

Mais j'ai décroché de l'histoire, entre le héros endormi et les situations convenues, je n'étais pas passionné. En prime, j'avais zéro action à faire. Au début, j'y ai cru avec le truc : "8/12h de scénar, multiples fins, "pas de bons ou de mauvais choix" ". Mais en vrai, mon seul choix était d'appuyer sur suivant ou de faire lecture automatique. Peut-être que les choix étaient au-delà de deux heures car j'ai craqué avant. L'histoire peut enthousiasmante et l'absence d'action de ma part était de trop. 

L'heure d'un choix... Si vous survivez jusque là ! 

Du coup, Bai Qu: Hundreds of Melodies n'était ni un bon animé, ni un bon livre, ni un roman photo rigolo. Certes, visuellement, ce n'est pas si vilain mais les décors sont réutilisés à foison et le coup des oreilles de renards/chat/cerf... Bref, dans le genre, il y a clairement plus sympa ! 

Qu'est ce qui nous arrive ? 

 

Bai Qu: Hundreds of Melodies Note XboxOrNot

sur 100

Korganor
Par

Lui, faut pas le chercher, il a déjà fait le tour complet de la map de GTA. A pied. Et ça ne prend que 2 heures, sachez-le !