Bunny Factory - Un lapin, un robot et des boites

Les lapins débiles sont de retour!

Attention, je ne vous parle pas des Lapins Crétins, non. Les lapins débiles, c'est le petit nom que j'ai trouvé pour la saga Bunny de DillyFrameGames. Il y a eu pas mal de jeux sortis, et j'en ai testé quelques uns. Il y en a des biens pourris, genre SokoBunny, mais en début d'année, j'ai pu mettre la patte, euh la main sur Kick it, Bunny! et ce n'était pas mal. Enfin non, ce n'était pas terrible, mais on part de tellement loin. Du coup, maintenant je me dis, ils vont tout déchirer avec leur prochain titre. Bon on se calme.

Il y a du taf!

Bunny Factory, c'est encore et toujours un puzzle game, mais sans le côté open world avec des petits jeux à la con d'un SokoBunny. Cette fois-ci on est dans une usine et on contrôle un lapin qui est dans un Mecha. Et oui, les lapins ont décidé d'ouvrir leur propre usine pour la production de robots. Le soucis c'est que l'entrepreneur qui a construit l'usine a oublié de faire la configuration initiale de tous les modules de contrôle. Par conséquent, les lapinous vont devoir se coltiner le boulot. A nous la joie de déplacer des blocs, de les charger de la bonne couleur et d'activer les lignes de schémas électriques.

Salut, je suis lapin débile numéro 1

Il y a de quoi faire dans Bunny Factory avec  niveaux. Bon les décors changent peu (ou pas) ce sont juste des "puzzles plus difficiles". Comme d'habitude dans les "Bunny" on a le fameux coup de pied, pour mettre un pied au cul d'un bloc pour le déplacer, comme on en fout au mauvais jeu qui nous font souffrir. Dans ce jeu, il faut noter qu'on peut jouer en ligne à 4. Bon il faut trouver 3 autres personnes fans des lapins débiles mais pourquoi pas. Au moins, c'est possible. L'occasion de foutre un coup de pied à son partenaire de coop, pour le fun.

Un job d'été à la con

Techniquement, le moteur reprend la base de Kick it, Bunny! c'est donc pas dégueulasse si on compare avec les anciens jeux du développeur. Bon, attention, ce ne casse pas trois pattes à un lapin, les décors sont plutôt ternes, les textures plutôt basiques, mais pour un jeu indépendant en 3D, c'est correct. La musique c'est en boucle mon capitaine. Le gameplay est accessible, les robots lapins sont un peu lourds mais c'est plutôt logique. Après, il faudra aimer faire des aller-retours pour "chercher un bloc" puis "poser un bloc" puis "déplacer un bloc" puis "chercher un bloc" etc. Chiant quoi.

Redondant non?

Bunny Factory est un petit puzzle game qui n'est pas trop mauvais mais souffre d'un côté redondant assez poussé, et d'un gameplay général plutôt ennuyeux. Franchement, au bout de 10 niveaux, on a clairement envie de sortir de l'usine et de faire autre chose de notre vie. Et ce n'est pas une bande son de dingue ou une direction artistique de génie qui vont nous tenir en haleine. Dommage encore une fois...

Bunny Factory Note XboxOrNot

sur 100

Riggs
Par

Lui, on se demande ce qu'il fait ici. Il a sans doute sauté sur l'opportunité de pouvoir récolter quelques jeux gratos. Mais ça ne l'empêche pas d'avoir un score Xbox Live assez respectable.