Diablo III - L'adaptation console qui met le PC aux oubliettes

Je l'avoue, histoire de faire ma confession avant d'écrire ce test, je n'étais pas chaud, mais alors pas chaud du tout, pour jouer à Diablo III. Déjà parce que je n'aime pas les hack'n slash... Et aussi... car je n'aime pas les hack'n slash. Mais ma femme n'aime qu'un seul jeu : Diablo. Pas de choix, allons-y pour du coop en local. Ça sera l'occasion de squatter la console pendant des heures sans la moindre remarque. Oh Yeah !

"Garçon ! Un Diablo Grenadine s'il vous plait!" Bon voilà, ça c'est fait, il fallait que je la place ma blague pourrie, je me sens mieux. Reprenons. Je ne vais pas vous faire un test de spécialiste. Non. Je ne vais pas vous parler de loot ou de craft, car moi, ma spécialité c'est le 4-4-2 en losange, l'aspiration dans les lignes droites et le fusil à pompe. Je ne vous parlerai pas de l'historique de la licence, des bases du hack'n slash moderne posées par la saga Diablo, non, je ne vais pas vous parler de tout cela. "Bah tu vas nous parler de quoi alors dans ton foutu test". Et bien tout simplement, je vais parler du jeu au sens "jeu". Est-ce qu'on prend du plaisir à fracasser du monstre à la pelle pour améliorer son niveau et chiper des armes ("arrête de chiper Chiper" oui c'est vendredi, il y a une réduc' sur les blagues) légendaires de malades pour montrer qui a la plus grosse. J'en ai rien à péter des hack'n slash, pour moi ce style de jeu, se résume de la manière suivante : je spamme le bouton "A" pour frapper les ennemis, j'appuye sur le bouton "A" pour récupérer le butin, et enfin j'appuye sur le bouton "A" pour lancer une quête. Répétitif mais défoulant quand c'est bien fait. Et bien Diablo III est TRES bien fait. Et surtout sur consoles d'ailleurs, grâce à son mode coopération à 4 sur la même console. Un vrai jeu coop' de bout en bout. L'XP, l'argent, la vie, tout se partage, à la vie à la mort comme on dit. Bon c'est jouable en ligne aussi, mais il faut saluer que par rapport à la version PC, on peut brancher 4 manettes, tous se poser dans le canapé, et aller looter comme un porc!

Poussez-vous que je m'y mette!

En parlant de la version PC, juste un petit point pour dire que la version console a eu la bonne idée de virer deux trucs chiants : l'hôtel des ventes et la connexion permanente. Les deux grosses tares du jeu original. Bon après, les fanboys PC, ils vont me dire "ouais mais Diablo ça se joue au clavier et à la souris, sinon c'est naze". Personnellement, ce qui est naze, c'est de jouer à PES ou NFS avec le clavier, là oui, c'est la loose. Avec un bon pad, on peut jouer à tout. Les FPS se sont démocratisés sur consoles. Et les hack'n slash aussi. Et Diablo III tient le haut du pavé dans ce domaine, avec une jouabilité aux petits oignons. Tout a été bien pensé. Chaque bouton est utilisé pour un coup ou sort, et tout cela se configure simplement et rapidement dans le menu des compétences. Et vu que les menus ont été optimisé pour la manette c'est franchement top. Et la cerise sur le gâteau, c'est l'esquive, un petit nouveau mouvement que Korganor ne reniera pas pour se sortir d'un mauvais pas. Un petit coup sur le stick droit et hop, on fait une petite roulade pour se barrer comme une pute. Génial. Simple... mais génial.

Purée c'est quoi ces armes bidons!

Les environnements de Diablo III sont variés et réussis. On voit du paysage pendant notre périple et il faut saluer le travail artistique des développeurs. On pourra pester sur l'aliasing qui touche les personnages, ou les légers ralentissements quand c'est la guerre à l'écran avec des dizaines d'ennemis, mais pour le reste, c'est au poil. Il parait qu'il faut un PC pour faire tourner un jeu comme ça. Bah non, il suffit d'une vieille console en fin de vie. Des fois, on nous prend pour des cons chez les PCistes non ? Superior version qu'ils disent : mouahahahah. Bref, je ne vous parlerai pas de l'histoire du jeu, qui certes, est bien mis en scène avec des cinématiques de très bonne qualité, mais la trame étant tellement simpliste et bateau, il faut le dire, on ne joue pas pour écouter les blablas des PNJ. On veut du LOOT. On veut du sang. On veut de l'XP. On veut péter DIABLO. Ah oui, j'ai oublié de vous dire, je suis un barbare, je suis donc un gros bourrin qui tape comme un sourd, en fonçant dans le tas sans la moindre réflexion. Forcément cela se ressent dans mon article, j'ai tendance à GUEULER un peu trop souvent, tel un spartiate sur le champ de bataille.

Si je m'en sors, je vais louter sévère!

Diablo III est tout simplement la référence des hack'n slash sur Xbox 360. Le jeu est vraiment fun et prenant du moins en coopération. Même une fois le jeu fini en normal, on a envie de l'enchainer en mode Cauchemar, puis Enfer et enfin Armageddon. Les plus tarés pourront tenter l'aventure en Extrême où pour le coup, on a qu'une seule vie : la vraie mort fait son retour. Une jouabilité au top, des environnements réussis, du loot qui déchire, un mode coopération en local (et en ligne) dantesque, Diablo III a réussi l'exploit de devenir meilleure sur consoles que sur PC. Un exploit qui se salue par une bonne note. Heureusement que GTA V est sorti cette semaine pour qu'on lâche un peu la manette. Non parce que bon, j'ai tendance à ramasser toutes les merdes que je trouve dans la rue ou au bureau au cas où je trouverais un déchet légendaire. Diablo III rend fou.

Diablo III Note XboxOrNot

sur 100

  • La roulade (ajout de Korganor sur l'article)
  • La coop' à 4 en local
  • Environnement varié
  • Jouabilité au pad optimisé
  • Histoire plan-plan
  • Les quelques ralentissements qui tachent
  • Notre barême en détail
Riggs
Par

Lui, on se demande ce qu'il fait ici. Il a sans doute sauté sur l'opportunité de pouvoir récolter quelques jeux gratos. Mais ça ne l'empêche pas d'avoir un score Xbox Live assez respectable.