F1 2021 - A deux, c'est encore mieux!

Tous les ans, on repart pour un tour et c'est toujours aussi bon.

Les réactualisations de jeux de sport (auto ou autres), c'est toujours particulier. Au bout d'un moment, on peut en avoir marre. Pire, des fois on se retrouve avec des versions moins abouties ou avec des modes en moins d'une année à l'autre. On a eu le cas ces dernières années pour FIFA qui ronronne ou également NBA 2K qui avaient bien besoin de la next gen pour reprendre des couleurs. Bref F1 2021 débarque après plusieurs années d'épisodes réussis qui peaufinaient la recette au fil du temps. Mais est-ce que ce ne serait pas l'année de trop ? Et bien non, et ce n'est pas seulement grâce à l'apport des nouvelles consoles Xbox Series X|S. Codemasters a su injecter des nouveautés qui font du bien!

On va tout déchirer

Tout d'abord, j'aime bien comme tous les ans, faire mon petit récap de la saga. F1 2015 était un épisode qui avait un contenu bien trop maigrichon. F1 2016 avait corrigé le tir avec un mode carrière très complet, associé à une technique qui tenait la route sans faire non plus de miracle. F1 2017 faisait plaisir avec l’arrivée des voitures « rétro ». Enfin F1 2018 avait réussi à améliorer tout cela en nous offrant un jeu beau, complet, maniable et prenant. F1 2019, c’était le 2018 en mieux avec une carrière un peu plus sympa avec l’ajout de la Formule 2. F1 2020 c'était grosso modo la même chose avec le retour du mode 2 joueurs en local avec écran splitté et un mode My Team bien agréable et surtout complet. Avec F1 2021, Codemasters a apporté deux grosses nouveautés : un mode carrière en ligne à deux joueurs et un mode histoire appelé Point de Rupture. Et c'est le jackpot !

La tête à claques

En effet, sur le fond, F1 2021 ressemble beaucoup à son prédécesseur. Dans sa version Xbox Series X, on ne sent pas un gap de malade par rapport à F1 2020 sur Xbox One X. Oui, c'est un peu plus joli, le framerate est meilleur, les temps de chargement sont drastiquement réduits. Mais, ce n'est pas une révolution technique. D'un autre côté, la licence F1 est plutôt solide et même si je pense que dans les années futures, on devrait avoir un rendu graphique encore plus réussi, globalement, cela reste joli. Du coup, il faut innover et apporter du neuf dans le contenu. On retrouve donc les nouveautés de l'édition 2020, mais cela ne suffit pas pour donner envie de repasser à la caisse. Cette année, la licence fera plaisir aux joueurs solos avec le mode histoire et les joueurs qui aiment la coopération avec le mode Carrière à 2 joueurs.

Alpine!

Point de Rupture est un mode scénarisé, qui ressemble un peu au mode Aventure dans les précédents FIFA. Il y avait déjà un côté scénarisé dans F1 2019 mais c'est beaucoup plus poussé ici. On va suivre les péripéties du jeune Aiden Jackson qui passe de la Formule 2 à la fameuse Formule 1. On se concentrera sur sa relation avec son équipier Casper Akkermann, le pilote expérimenté proche de la retraite et le relou Devon Butler, un concurrent qui veut devenir la nouvelle star de la discipline. Ces trois personnages sont donc fictifs et intègrent le monde réel de la F1. Ce mode est plutôt agréable, et il vous faudra environ 6 heures pour en voir le bout. Le rythme est plutôt bon, avec des courses au format 25% de la distance réel, et parfois, on ne fait que des bouts de courses. En gros, on ne s'ennuie pas, la narration n'est pas exceptionnelle mais on a envie d'en voir le bout. Bref, cela permet d'attaquer F1 2021 en étant guidé par un scénario.

Des égos difficiles à gérer

L'autre gros morceau, c'est la fameuse carrière à deux joueurs. Alors attention, cela n'est possible qu'en coopération en ligne. Mais si vous avez un pote pour faire ce mode, foncez. Autant jouer seul en carrière cela peut vite devenir ennuyeux si l'on n'est pas un gros fan de la discipline, en mode 2 joueurs l'intérêt est décuplé. En tout cas, personnellement, je prends mon pied dans ce mode. Le côté coopératif/compétitif rend chaque course intéressante et stressante. On peut choisir d'être toujours "collé" pendant notre carrière, même si on change d'écurie, ou alors d'être totalement libre et du coup de pouvoir avoir chacun son écurie à terme. Un mode très agréable avec une grosse durée de vie.

Plan qui claque

Pour le reste, si vous êtes un joueur solo qui aime le challenge, le mode My Team est toujours présent, et toujours aussi riche. Les modes multi-joueurs plus classiques en ligne sont toujours de la partie, tout comme le versus en local. Sur le papier, F1 2021 ne déçoit pas, son contenu est conséquent. Pour la technique, j'en ai déjà parlé, on reste dans la lignée du précédent : sur Xbox One, pas de changement ou presque, et sur Xbox Series, c'est mieux mais on est loin d'un jeu dit "next gen". La bande son est composée d’une musique correcte, de doublages en français réussis (par contre la synchronisation labiale est aux fraises) et de bruitages réalistes. Enfin le gameplay est dans la continuité de la série depuis plusieurs années : il est toujours aussi bon. On retrouver avec plaisir ce mix entre simulation et arcade, que l’on peut affiner avec les réglages.

Un jeu qui donne des ailes

F1 2021 est une réussite. En attendant une vraie version next gen qui nous flattera la rétine, on retrouve un jeu hyper complet, toujours aussi agréable à jouer et avec suffisamment de nouveautés pour avoir envie d'y retourner. A noter que les nouveaux circuits de Portimão, Imola et Djeddah seront intégrés au jeu plus tard via des DLC gratuits. C'est dommage qu'ils ne soient pas déjà présents, mais en tout cas c'est prévu et heureusement, sans devoir remettre la main au portefeuille. 

F1 2021 Note XboxOrNot

sur 100

  • Mode histoire
  • Carrière à deux joueurs
  • Gameplay toujours aussi bon
  • Contenu très vaste
  • Pas de gap next gen
  • 3 nouveaux circuits pas encore dispo
  • Notre barême en détail
Riggs
Par

Lui, on se demande ce qu'il fait ici. Il a sans doute sauté sur l'opportunité de pouvoir récolter quelques jeux gratos. Mais ça ne l'empêche pas d'avoir un score Xbox Live assez respectable.