One More Dungeon - Kill Loot Die Repeat

Les dungeon crawlers sont rares sur Xbox ONE et One More Dungeon débarque pour tenter de combler ce manque. Qu'en est-il?

Allez savoir pourquoi, les dungeon crawlers de ces dernières années (comprendre ici depuis toujours) sont surtout en pixel art et je n'arrive pas à expliquer pourquoi. One More Dungeon a été conçu dans le même moule, voire même avec une pincée spéciale de pixels dégueulasses en touche finale. Ce n'est pas ultra laid non plus, c'est même plutôt agréable à condition de ne pas être totalement hermétique au pixel art bien sûr. Mais dans certains cas, lorsqu'on combat de multiples ennemis, on a du mal à distinguer les ennemis derrière le plus proche de nous et cela donne parfois de bien mauvaises surprises.

Le score de vos parties précédentes s'accumule pour être dépensé dans des variantes de gameplay.

Comme dans tout bon dungeon crawler qui se respecte, on est là pour buter tout ce qui bouge et bizarrement tout ce qui bouge se dirige vers nous dans le but de nous buter. Au moins tout le monde est sur la même longueur d'ondes. Chaque étage du donjon vient avec son lot de monstres et bien sûr son boss de niveau qui sera plus coriace que ses potes et qui aura également les poches remplies de meilleurs objets.

Nous ne choisissons pas de classe en début de partie, notre personnage, en vue à la première personne, est équipé à la voir d'un bâton de magie auquel sera associée l'une des trois couleurs de cristaux. Ceux si représentant 3 éléments différents sont collectés dans les niveaux et sont donc une denrée assez rare qu'il faudra savoir utiliser avec parcimonie. Heureusement notre avatar porte également une épée permettant de porter des coups au corps à corps qui ne coûtent aucune ressource en dehors de notre endurance.

Certains niveaux truffés de pièges mettront vos nerfs à rude épreuve.

En plus des loots trouvés sur vos ennemis, les niveaux cacheront quelques items qui seront révélés aux fins explorateurs visitant la totalité des niveaux. On trouvera ainsi des armes, bâton et épée, des potions ou des bonus de vie très appréciés permettant d'augmenter notre nombre maximum de cœurs.

Le véritable intérêt de One More Dungeon réside dans sa gestion de la mort très punitive. Une fois mort, c'est un reset en bonne et due forme. Seul votre score est conservé, ce qui permet, en économisant un peu, d'acheter au début de votre partie suivante des modificateurs de gameplay plus ou moins impactants et surtout plus ou moins intéressants. On sent ici que certains ne sont là que pour prétexter un succès Xbox.

Les escargots sont vachement plus coriaces que je ne le pensais...

Les connaisseurs feront le rapprochement avec certains jeux basés sur le même principe. Pour le comparer à Ziggurat pour ceux qui connaissent, One More Dungeon est évidement moins beau, mais il est surtout plus basé sur des couloirs alors que Ziggurat s'apparente plus à une succession de salles. Le gameplay en couloirs n'est pas forcément un désavantage, il permet d'en tirer profit et de s'en servir comme goulets d'étranglement pour piéger les ennemis. Mais cela fonctionne bien évidemment dans l'autre sens, attendez vous à vous faire prendre en sandwich dans des couloirs plus d'une fois.

Simple et concis. J'aime ça.

One More Dungeon n'est pas le jeu de l'année mais il a un côté rafraîchissant qui pourra convenir à certains. Le côté difficile et très frustrant du genre en rebutera plus d'un en revanche. On regrette que les modificateurs de partie à acheter avec le score économisé soient si peu intéressants.

One More Dungeon Note XboxOrNot

sur 100

Goma
Par

Le petit dernier de GameOrNot, c'est Goma. On pense qu'il est là par passion. Mais détrompez-vous, sa véritable nature se dévoile quand on prend quelques secondes pour faire du verlan sur son pseudo. Goma. Mago. Il doit aimer les Doritos ! A moins que ce ne soit une alusion à sa magic' touch' ?