PES 2019 - La mayonnaise commence à prendre

Le duel de la rentrée, c’est toujours sur le gazon que ça se passe ! PES 2019 déboule le premier pour tenter de prendre la couronne.

D’habitude, Konami traîne un peu pour sortir son PES. FIFA est calibré comme un coucou suisse et ne loupe jamais la période « fin septembre / début octobre ». Pour une fois, PES 2019 prend les devants et débarque dès la fin août avec la ferme intention de prendre des parts de marché. Et c’est compliqué de bousculer les choses dans ce domaine. Un joueur, il est habitué à sa machine, et à son jeu. Parlez de Forza Horizon 4 a un joueur Playstation, il dira qu’il s’en tamponne. Pareil pour un fan de FIFA, il dira toujours « PES, c’est nul, il y a pas les licences ! ». Ce n’est pas totalement faux, c’est vrai que c’est chiant de voir quelques équipes importantes sans licence. Mais bon, dans les années 90 je m’éclatais sur ISS Deluxe et Super Soccer alors que les joueurs étaient fictifs.

Le regard du winner

Déjà, un bon point cette année avec PES 2019, si on a la chance d’avoir une Xbox One X, on n’a plus une version low cost du titre. Le Fox Engine souffrait toujours un peu sur Xbox One par rapport à la PS4 avec une résolution pas terrible. Le jeu est globalement joli avec des visages pour le coup très ressemblant. Un très bon boulot de ce côté-là, où les joueurs de la Ligue 1 Conforama qui sont dans les grands clubs, ont l’air vraiment photo-réalistes. Les stades sont réussis, et l’ambiance s’est nettement améliorée cette année. Par contre, ils ont toujours laissé Darren Tulett pour les commentaires… Mais quelle erreur… Il est insupportable. Grégoire Margotton fait le boulot, mais l’autre english flingue tout… Les menus ne sont pas des plus modernes, la bande son pas exceptionnelle, bref, tout n’est pas parfait. Mais le gameplay tient la route, et c’est le principal.

Techniquement, c'est pas mal

Les fanboys de PES vous le diront : PES 2019, c’est le plus réaliste, FIFA, c’est du foot de plage. Alors, oui et non. Cela dépend des goûts et des habitudes de jeux. En effet, FIFA est pollué par des gri-gris parfois stupides, et un jeu de passe en profondeur qui tue les défenses. De plus, la vitesse des attaquants est depuis des années le seul facteur utile pour gagner un match. Du coup en ligne, on retrouve toujours des flèches sur les côtés pour gagner avec une passe en retrait. Dans PES, on retrouve un peu les mêmes défauts, inerrant aux jeux de football, mais Konami a fait le choix d’accentuer la fatigue, et de rendre les défenseurs plus forts dans la lecture des passes. Du coup, il faut beaucoup plus travailler ses attaques en jeu en triangle pour être tranquille. De plus, dans PES 2019, les pralines de loin cela ne fonctionne pas. Vous mettrez plus de ciseaux dans la surface que de frappes de loin, je vous préviens direct. Donc, niveau réalisme… Ce n’est pas si réaliste que ça. Mais on s’amuse, surtout en multi local et en coopération.

Un retraité, il peut pas nous laisser tranquille?

PES 2019 est un titre qui saura profiter des soirées canapés à l’ancienne. On prend beaucoup de plaisir en multi local. En ligne, le mode coopération à 3 vous donnera des frissons. Par contre, les joueurs qui préfèrent le solo pesteront : la faute à une IA vraiment insupportable dès que l’on monte dans les niveaux de difficulté, et à des modes de jeux archaïques. La Ligue des Masters n’a pas évolué depuis la Saint Glinglin. Le mode Myclub, je ne le trouve pas très prenant. Et puis je ne vous parle pas de la perte des droits UEFA Champions League et Europa League, qui font perdre un peu d’identité à la licence.

La neige, c'est pas le truc le mieux foutu du jeu

Globalement, PES 2019 est un jeu de foot réussi, et vraiment sympa en multi local. Je le conseille vraiment pour les joueurs qui ont la possibilité de faire des soirées PES. Mais en solo, le jeu perd beaucoup d’intérêt. Sur Xbox One X, le jeu est de plus très agréable d’un point de vue technique. Petit à petit, Konami peaufine son jeu, et on peut vraiment espérer, si les ventes suivent, un retour en grâce de la série. Mais il faudra encore un peu de temps.

PES 2019 Note XboxOrNot

sur 100

  • Gameplay accessible
  • Plutôt joli
  • Vraiment cool en multi local
  • Solo pas assez prenant
  • Commentaires...
  • Menu pas génial
  • Notre barême en détail
Riggs
Par

Lui, on se demande ce qu'il fait ici. Il a sans doute sauté sur l'opportunité de pouvoir récolter quelques jeux gratos. Mais ça ne l'empêche pas d'avoir un score Xbox Live assez respectable.