Quantum Replica - C'est juste une boite ?

Solid Snake fait des émules

Quantum Replica, c'est un peu comme si Solid Snake avait croisé Cyberpunk dans un jeu mobile. Nous sommes en 2084 et le Syndicat domine le monde. Bref, les citoyens luttent pour leur vie en prenant garde aux mercenaires et à leurs maîtres anonymes. C'est là que sont enterrés les pires secrets. Des secrets que vous devez découvrir. Vous incarnez Alpha, un justicier qui a tout oublié de son passé.

Mon gourou

Avec une vue de haut, on va devoir faire de l'infiltration à la sauce Metal Gear, mais dans une ambiance cyberpunk, des néons dans tous les sens et en plus on peut faire des manipulations temporelles, c'est la classe. Il faut vraiment éviter de se faire repérer sinon, c'est la mort assurée. Il faudra rester dans l'ombre, surveillez les rondes, et manipulez le temps pour tuer les ennemis en toute discrétion. On pourra débloquer des armes, gadgets et autres capacités qui seront d'une grande aide pour franchir les contrôles de sécurité et affronter des ennemis de plus en plus coriaces.

On est où là?

Le jeu comprend 5 quartiers distincts offrant chacun leurs défis et environnements uniques. Depuis les rues sordides jusqu'aux toits patrouillés par la police en passant par des installations high-tech où la sécurité est stricte, vous devrez faire preuve de réflexes et d'astuce pour garder un cran d'avance sur l'ennemi. Et bien sûr, il y a des boss, il faut bien qu'on tape du gros bras. En fait, Quantum Replica est un petit jeu qui donne envie. Si on a apprécié le premier Metal Gear Solid de la PS1 et qu'on aime l'ambiance cyberpunk, l'ensemble est attrayant. Mais qu'est ce que c'est redondant... Au bout d'une heure, on a l'impression d'être dans une boucle temporelle en mode "déjà vu". 

Il faut aimer les néons

De plus, l'IA est débile. On peut rester planter à côté d'un garde, il ne voit rien. Par contre, dès qu'on vous voit c'est la mort sur l'instant T si on ne bouge pas, mais il suffit de changer de pièce et hop "je suis caché". C'est ridicule, surtout quand tout le sel du jeu est basé sur ça. C'est dommage car le gameplay est agréable. Par contre, pour contrer cette IA moisie, et bien les développeurs ont pondu des niveaux super difficiles avec des tonnes de gardes et de caméras de contrôles. Du coup, cela devient limite injouable sauf si on ne fait pas le parcours parfait prévu par l'équipe de développement. Cela casse le délire... C'est dommage car techniquement le jeu n'est pas vilain pour un petit jeu indépendant. C'est plutôt propre, simple mais propre. Et les doublages en VO (sous-titré en français) sont plutôt dans le ton.

Elles sont où les citernes!

Quantum Replica est un jeu au final plutôt moyen à cause d'un manque de nouveauté au fil de l'aventure. Et pourtant le titre n'est pas bien long. Je vous le conseille plutôt en promotion si vous avez envie d'un petit MGS low cost. 

Quantum Replica Note XboxOrNot

sur 100

  • Pas vilain
  • Bon doublage en VO
  • Sympa la première heure
  • Trop redondant
  • IA débile
  • Difficulté abusée parfois
  • Notre barême en détail
Riggs
Par

Lui, on se demande ce qu'il fait ici. Il a sans doute sauté sur l'opportunité de pouvoir récolter quelques jeux gratos. Mais ça ne l'empêche pas d'avoir un score Xbox Live assez respectable.