Speed Limit - Speeder, crever, recommencer !

Speed Limit est un titre qui porte extrêmement bien son nom !

On débarque dans un putain de train, et quand je dis putain, ce n'est pas à cause du retard SNCF que je me suis tapé à la gare en arrivant. Non. J'étais tranquille, j'étais pénard, quand un mec s'approche de moi, et que je me retrouve embarqué dans une histoire où la Terre entière veut ma peau. 

Le train de la mort

Dans ce train, je me retrouve avec un flingue, heureusement, il est magique, il a des munitions illimitées, et une armée de types qui veulent ma peau. L'histoire est là, c'est tout, basta. On court, on tire, on saute, et surtout on meurt. Et ce n'est que le premier niveau du jeu, car dans la dizaine de niveaux qui nous sont proposés, on passera d'un jeu de tir dans un train, à un jeu de caisse en vue de haut, un jeu de moto en vue de dos, un titre où on contrôle un hélico en style 3D isométrique à l'ancienne, ou encore dans un avion qui avance vers l'écran. Un bon gros bordel, qui va vous niquer les doigts, et vous mettre les nerfs à rude épreuve.

Il va y avoir des bouchons sur l'A4

Dans Speed Limit, on passe son temps à crever. Littéralement. C'est un die and retry en mode nerveux. La moindre balle perdue, le moindre accident de voiture, le moindre raté, c'est la mort. Heureusement, les vies sont infinies, et les checkpoints plutôt nombreux. On enchaine les niveaux, en se disant qu'on fait encore un essai, puis un autre, puis au final on va au bout du titre (ou on essaye du moins). J'ai profité d'un Live Découverte sur Twitch pour parcourir le jeu, et en une session d'une heure, je suis arrivé au boss final. Bon par contre, il m'a donné du fil à tordre, même après le live ce salopiaud.

Je n'ai besoin de personne en Harley!

Techniquement, on est du pixel, à l'ancienne. Speed Limit a pour lui le fait de proposer des niveaux extrêmement variés que ce soit dans les environnements, le gameplay ou la vue choisie pour l'action. Quand on passe du train où on flingue tout le monde au niveau en voiture, la transition est rapide, bien faite, et on continue l'action non stop. La bande son est très nerveuse, elle nous fait garder le rythme. C'est vraiment efficace. La durée de vie dépend du skill et de la patience du joueur. On peut le finir en 1 heure en mode normal ou ne jamais réussir à dépasser le troisième niveau au bout de plusieurs heures. Il existe un mode facile pour nous simplifier un peu la vie, mais ce ne sera pas un parcours de santé pour autant. En fait, le seul défaut de Speed Limit est l'approximation de certaines situations. Il faut d'ailleurs clairement changer régulièrement le bouton tir en fonction du style de niveau, car tirer à la gâchette, à part dans les niveaux routiers, c'est juste une hérésie. 

On fonce vers l'écran, c'est la mort!

Speed Limit est une bonne surprise, un jeu d'action méga nerveux, efficace et varié. Un peu court au final, mais cela suffira bien assez pour ne pas finir gaga. Un petit coup de cœur pour ma part car il est difficile à lâcher la manette quand on y joue, et même quand on meurt souvent!

Speed Limit Note XboxOrNot

sur 100

Riggs
Par

Lui, on se demande ce qu'il fait ici. Il a sans doute sauté sur l'opportunité de pouvoir récolter quelques jeux gratos. Mais ça ne l'empêche pas d'avoir un score Xbox Live assez respectable.