The Medium - Minute papillon !

Est-ce qu'un bon médium fait un bon jeu ?

Bloober Team, les développeurs de The Medium, est un nom qui commence à grandir dans le milieu. En tout cas, à la rédaction, on surveille chaque sortie avec attention. Autant je n'ai jamais réussi à accrocher à Observer, que ce soit le jeu original ou sa ressortie en version System Redux sur Xbox Series X|S (et pourtant le jeu a des qualités),autant j'ai adoré mon expérience dans l'adaptation de Blair Witch. Une vraie réussite à mes yeux dans le genre. Et pour les deux Layers of Fear, je les ai trouvé très sympa, surtout le premier, car le second souffrait un peu du syndrome de certains jeux du genre : les courses poursuites qui plombent le rythme et qui sont énervantes. Bref, j'attendais grandement The Medium. 

Deux versions du même lieu

Il faut savoir que ce titre est réservé aux nouvelles consoles Xbox. Alors, ce n'est pas un AAA, Bloober Team reste un petit studio, mais le titre demande pas mal de ressources pour sa gestion du dual screen (j'y reviendrai plus tard). Parlons tout d'abord de l'histoire. Dans The Medium, nous sommes dans la peau (et la tête) de Marianne qui a le don de pouvoir basculer dans le monde des morts, tout en étant dans le monde des vivants. D'où le dual screen, qui nous offre un gameplay où on peut voir d'un côté de l'écran Marianne dans le monde des vivants, et de l'autre, la version de Marianne dans le monde des morts. Je ne veux pas trop raconter l'histoire du titre, car c'est tout le sel de The Medium, mais en gros, on va recevoir un coup de fil d'un certain Thomas qui pourrait nous fournir des infos sur ce fameux pouvoir, du coup, forcément, cela donne envie d'en savoir plus. Et bien entendu, tout ne va pas se passer comme prévu.

J'ai mal au crane!

The Medium est un titre qui nous ressort la bonne vieille caméra fixe des anciens Resident Evil. Cela peut perturber au début. L'avantage de ces plans fixes, c'est que quasiment chaque moment du jeu est super bien travaillée, car les développeurs peuvent nous montrer exactement ce qu'ils veulent au moment où ils le souhaitent. De plus, cela facilite grandement la visibilité quand on doit jouer en dual screen. Le jeu nous propose beaucoup d'énigmes (plutôt simples) où il faut trouver un passage dans le monde des morts pour avancer dans le monde des vivants. On peut également parfois "sortir" de son corps pour avancer seul dans le monde des morts, afin de trouver un objet. Mais il faudra se dépêcher car cette fonction est limitée dans le temps. Il y aura quelques passages de poursuites, plutôt stressantes, mais heureusement plus réussies que dans Layers of Fear 2. Le rythme "narration/puzzle/poursuite" est plutôt bien fait, et on ne s'ennui pas une seule seconde. Il faudra compter environ 6 heures pour arriver au bout de l'histoire.

Je vais piquer une tête

Techniquement, il faut mettre en avant la direction artistique qui est très réussie. Les jeux de lumières, les reflets, les effets, tout cela est vraiment bien travaillé. Les décors sont magnifiques, et lorsqu'on joue en dual screen, on en prend plein les yeux. Après, il ne fait pas être trop regardant sur les détails : les modèles 3D ou les visages ne sont pas next gen, les animations un peu raides, et certaines textures un peu limites. Mais l'ensemble reste très beau. L'ambiance est terrible, la bande sonore y est pour beaucoup. Les musiques sont excellentes, les bruitages très bien choisis, et les doublages en VO sont de qualité! Le seul hic de The Medium vient du gameplay que je trouve un poil raide. Il faut un petit temps d'adaptation à cause des caméras fixes, et il n'est pas rare qu'on rentre dans les murs car on ne sait pas où aller. Rien de bien méchant, mais c'est à souligner.

Je vois des gens qui sont morts

The Medium est une réussite à mes yeux, malgré ses petits défauts. L'histoire est super bien écrite, on est en haleine jusqu'à la fin, et on prend plaisir à suivre les aventures de Marianne. Le jeu n'est pas vraiment flippant, c'est surtout l'ambiance qui est sombre et angoissante. Je le conseille vraiment à tous les joueurs qui aiment les bonnes histoires, et les ambiances très bien travaillées. Une réussite qui n'est pas très loin de l'excellence dans son genre.

The Medium Note XboxOrNot

sur 100

  • Ambiance
  • Histoire
  • La bande son générale
  • Le dual screen
  • Il ne faut pas être allergique aux caméras fixes
  • Notre barême en détail
Riggs
Par

Lui, on se demande ce qu'il fait ici. Il a sans doute sauté sur l'opportunité de pouvoir récolter quelques jeux gratos. Mais ça ne l'empêche pas d'avoir un score Xbox Live assez respectable.