Trailblazers - Un F-Zero avec du Splatoon dedans

Trailblazers est le croisement un peu bizarre en F-Zero et Splatoon. Dis comme ça, cela intrigue, mais est-ce que le jeu vaut le coup ?

J’aime bien les jeux de bagnoles arcades, mais les jeux de course futuristes ce n’est pas ce que je préfère ; la faute souvent à des circuits qui partent en sucette et aussi pour le côté chiant une fois l’impression de vitesse domptée. J’ai pourtant joué à des jeux cultes du genre comme Wipeout sur Playstation première du nom ou F-Zero sur Super Nes et sa suite sur Nintendo 64. J’ai testé des jeux moyens aussi depuis qu’on a créé XboxOrNot, comme certains dont j’ai déjà zappé le nom… Bref, j’ai des heures de pad sur le genre, et ma référence à moi, c’est le premier F-Zero. Trailblazers ressemble pas mal à F-Zero. Mais pour amener un peu de fraicheur, les développeurs ont décidé de pomper le concept de la peinture de couleurs d’un autre titre de chez Nintendo qui marche pas mal alias Splatoon. Ok, pourquoi pas.

Vroom Vroom

Le soucis c’est que c’est sans doute ce parti pris qui plombe Trailblazers. En effet, on sent que le titre a été fait pour être joué en coopération sur le même écran. On peut jouer aussi en ligne mais c’est désert. Bon de toute façon vu le concept « coop » du titre, jouer avec des inconnus n’a pas plus d’intérêt que le solo. En gros, le soucis du titre, c’est que pour avoir du turbo, il faut peindre la piste avec sa couleur. Tout seul, c’est galère car les autres peintures des ennemis vont vous plomber et surtout vos compères de l’IA vont peindre NAWAK sur la piste. Du coup, il est quasiment impossible d’avoir un vrai boost constant. Et le titre sans boost est chiant. On a l’impression de se traîner. Et vu que c’est la seule « technique » du titre pour monter l’adrénaline des courses, et bien je vous l’assure, en solo on s’ennuie très vite. Alors oui, on peut pour le fun, une fois la peinture chargée au max, envoyer la purée vers l’avant sur un adversaire pour lui faire perdre du temps (ou accessoirement se créer une ligne droit de turbo) mais sinon c’est le calme plat. Aucun item ne va corser la compétition.

Vive le vert !

Du coup, on tourne sur des circuits pas très inspirés, ni très inspirants, mais qui ont le mérite d’être agréable à regarder. En effet, graphiquement Trailblazers est un jeu agréable avec des couleurs qui pètent bien. Sur Xbox One X, le titre est fluide et on prend vraiment du plaisir à parcourir les niveaux les premières fois. Le soucis c’est que l’ennui nous guette, et ce n’est pas les dix circuits disponibles en version normal, inversé, miroir et miroir/inversé qui vont vous réveiller. Le solo est long d’ailleurs, trop long. Les personnages du jeu sont funs, ils sortent des répliques marrantes, mais cela n’empêche pas que les courses se suivent et se ressemblent.

Du rose et du jaune cela fait jause

Trailblazers est un jeu de course arcade sympa sur le papier et qui, s’il est joué dans  de bonnes conditions en coopération locale ou en ligne, vous donnera du fun à coup sûr. Par contre, en solo, vous allez très vite vous ennuyer, et au final cela restera un jeu moyen. Du coup, pour trancher entre les deux, et pour ne pas plomber son concept assumé de jeu de course à jouer en coopération, je lui met la note de 60. Mais si vous êtes un joueur solitaire, à mes yeux il vaut plutôt 55.

Trailblazers Note XboxOrNot

sur 100

Riggs
Par

Lui, on se demande ce qu'il fait ici. Il a sans doute sauté sur l'opportunité de pouvoir récolter quelques jeux gratos. Mais ça ne l'empêche pas d'avoir un score Xbox Live assez respectable.