Trials of the Blood Dragon - Trials sauce aigre-douce

Trials of the Blood Dragon. Avec ce titre, Ubisoft nous prouve une fois de plus qu’ils ont des BALLS. Tant mieux, nous on aime ça !

Je dois avouer que les Trials sont des bons jeux, bien faits et bien cools. Mais je ne suis pas le plus grand fan de la saga. Je joue souvent quelques niveaux et au bout d’un moment, je craque. Le challenge et seulement le challenge, cela ne fonctionne pas chez moi. Dans Trials of the Blood Dragon, ils ont eu la bonne idée de nous foutre un scénario !! Alors oui, c’est du nanar, c’est la suite de Far Cry Blood Dragon (oui oui) et cela ne vole pas bien haut, mais purée, cela donne envie de finir les niveaux. Chez moi, comme on dit, ça marche ! Alors j’ai fini le jeu, j’ai eu la trique, j’ai kiffé, j’ai rigolé, j’ai pesté, j’ai bu des bières, j’ai mangé des Doritos avec de la sauce Mexicaine, celle avec du jalapeno, et surtout, j’ai fait des G. Merci Ubisoft !

Du Trials avec un flingue

La série des Blood Dragon, car bon on peut parler de série maintenant, a commencé avec le jeu complètement fufu la moquette, Far Cry Blood Dragon. On incarnait le sergent Rex Colt. C’était un trip revival années 80 avec de la science fiction bien barrée comme on en bouffait à l’époque. Des couleurs flashys, des dialogues bien balancés qui envoient du pâté pour Rex (le chien pas le sergent) et du fun, du fun, du fun. On s’amusait à buter des Dragons de sang, à tuer des méchants, etc. J’avais kiffé le jeu. Ubisoft s’est dit : « hé les gars, on va faire une suite avec Trials » WTF ???? Et bien les gars, je peux vous dire que le concept fonctionne ! C’est fou, je vous dis, c’est fou.

Micromachine!

Le jeu commence avec la voix off de Colt Rex qui nous raconte qu’il est mort, tué par des enfoirés de Vietcongs armés jusqu’aux dents. Il nous raconte aussi qu’il a eu deux enfants, que leur mère s’est barrée, etc. Pour continuer le travail, les enfants de Rex, une nana et un petit gars pro du Trials (il faut bien faire le lien) sont donc aussi dans la lutte contre les mecs de l’est et protéger leur cul des Dragons de Sang. Alors dans le jeu, le scénario va partir en sucette total. Et c’est génial. On va avoir le droit à du remake de Rambo à dos de moto, du remake de Indiana Jones dans un temple avec un charriot fou, du remake des invasions aliens, faire des niveaux à pied avec un flingue, à moto avec un flingue, avec un jetpack dans le cul, avec un tank, avec une buggy radiocommandée, etc. Les développeurs de chez RedLynx peuvent aussi avoir une case en moins quand ils font un jeu, et ça fait plaisir.

Je vous jure c'est Trials

Alors oui, les fans purs et durs de Trials vont gueuler car on ne fait pas que la moto. Oui, il y a de la pseudo plateforme un peu dégueulasse. Mais cela fait partie du délire. J’ai rigolé en jouant à ce titre et j’ai pris du plaisir. En plus, si vous voulez avoir la note maximale dans tous les niveaux, il va falloir vous lever de bonne heure. Trials of the Blood Dragon est une vraie bonne surprise, et j’attends de pied ferme une suite, pourquoi pas à la sauce Assassin’s Creed, cela pourrait envoyer sévère !

On s'y croit !

Trials of the Blood Dragon Note XboxOrNot

sur 100

  • Du Trials et du Blood Dragon
  • Complètement barré !
  • Cool à jouer
  • On en veut plus !
  • Gameplay limite en phase à pied mais on s'en fout
  • Notre barême en détail
Riggs
Par

Lui, on se demande ce qu'il fait ici. Il a sans doute sauté sur l'opportunité de pouvoir récolter quelques jeux gratos. Mais ça ne l'empêche pas d'avoir un score Xbox Live assez respectable.