Under the Jolly Roger - Un titre qui prend l'eau ?

La piraterie vous appelle ? Mais allez-vous répondre à Under the Jolly Roger ?

Des jeux où l'on peut devenir un pirate, il y a en a quelques uns mais sur notre belle Xbox, on pense forcément à Sea of Thieves qui est plutôt fendard. Under the Jolly Roger s'inscrit-il comme un concurrent pour SoT mais dans une version plus "mâture" et moins cartoon ?

De loin, ça va… A peu près !

Du moins, c'est un peu le postulat de base car après, c'est un peu différent. En effet, on a plutôt l'impression de jouer à un jeu de gestion avec quelques combats en mer. Dans les ports, on va d'un écran à l'autre pour la gestion, puis déplacement auto en mer jusqu'à croiser un navire que l'on peut ou pas combattre. D'ailleurs, cette fonction est déjà possible dans le tuto donc si vous ne faîtes pas attention, vous voilà dans un combat alors que vous ne savez rien faire ou presque.

La croisière s'amuse ?

Je dis ça car je l'ai fait même si, dans les faits, les combats avec le bateau ont un petit côté Assassin's Creed mais en moins fun. En effet, Under the Jolly Roger semble avoir été fait pour tourner sur Windows 98 sur un PC de… 1998 justement ! Ce n'est jamais dingue et les combats "sur le pont" sont encore pire. Deux mouvements : attaquer et défendre sachant que ce dernier vous empêche de bouger. Le jeu respire le balai dans le cul et les animations saccadées.

Au menu ce soir : poulpe !

La partie gestion n'est pas mieux puisqu'elle est souvent un jeu de passe-passe dans les menus et que la gestion de l'équipage frôle la prise de tête tant il est difficile de bien capter ce qu'il se passe.

Under the Jolly Roger a de belles ambitions mais c'est tout. Rythme lent, combats soporifiques et technique d'un autre temps, ce jeu se déroule clairement à un autre siècle !

On sent l'implication des marins !

Under the Jolly Roger Note XboxOrNot

sur 100

Korganor
Par

Lui, faut pas le chercher, il a déjà fait le tour complet de la map de GTA. A pied. Et ça ne prend que 2 heures, sachez-le !