Chaos on Deponia - Dépôt ou retrait ?

Chaos on Deponia plaira... Mais pas à tous...

C’est bientôt la fin de l’année et malgré ce que l’on dit, il n’y a pas de vacances de fin d’année. Enfin… Pas sur notre site… Enfin… Pas pour moi ! Riggs, le rédac’ chef, il se paie une bonne tranche et à l’heure qu’il est, il doit être en train de barboter dans une piscine chauffée avec un gros cigare, un verre dans la main droite et une femme autour de son bras gauche. Moi, j’en « profite » donc pour écrire et écouler mon stock de test. Alors qui s’y colle ? Chaos on Deponia !

Allons parler à ce sympathique vendeur !

Je n’ai pas joué à Deponia qui précède cet épisode et qui a vu le jour sur PC en… 2012 ! Tiens donc, on me sert de la nouveauté ! Ceci dit, je ne suis pas du genre à jouer des masses sur PC alors on va feindre la surprise. Heureusement au début du jeu, Rufus, le héros, me fait un résumé de ce que j’ai pu louper. En gros, une nana mignonne à sauver (Goal), un prince pas si charmant (Cletus) et un empire de type à la barbe en métal qui veut faire exploser la planète. Après avoir survécu au premier épisode, Rufus doit donc plus ou moins survivre au second. Et ce qu’il faut savoir, c’est que Rufus, il est autant Mac Gyver que Gaston Lagaffe. Des idées géniales pour des résultats surprenants… Et il a tendance à être un poil barré. Parfait pour ce « point & click » dans lequel il faut trouver le moyen d’avancer d’un écran à l’autre.

Comment Flipper ? Des contrebandiers sur la côte !

Le côté barré de l’aventure transparaît dans les énigmes où l’on enchaîne des actions parfois malines, souvent débiles pour franchir les obstacles. En parallèle, le jeu ne manque jamais de vous vanner et de vous titiller. Que ce soit, vos amis ou un chien robot, vous allez en prendre pour votre grade ! Là, où ça fait mal, c’est que le jeu manque un peu de précision et d’ergonomie. Difficile parfois de bien cibler ce que l’on veut ou de choisir le bon objet. Une maladresse et on se retape une action déjà vu ou un dialogue vu et revu. C’est bien le problème, vous pouvez vous électrocuter dix fois de suite, le jeu vous sort la même blague dix fois. J’aime bien la redondance mais là…

C’est dommage que le gameplay pêche un peu car visuellement c’est plutôt agréable de jouer à Chaos on Deponia. On passe un bon moment, on aime les petites vannes et le caractère de Rufus. Mais le gameplay viendra retenir le jeu dans sa conquête du public.

Vous pouvez me laisser en tête à tête les mecs ! Merci !

 

Chaos on Deponia Note XboxOrNot

sur 100

Korganor
Par

Lui, faut pas le chercher, il a déjà fait le tour complet de la map de GTA. A pied. Et ça ne prend que 2 heures, sachez-le !

Commenter

Participer à cette discussion.