Need for Speed : Payback - Pas si mal que ça !

Si il y a bien une série qui m’a quasiment toujours bien défoulée, c’est Need for Speed. J’espère que ce NFS Payback va me faire plaisir

Le reboot de la série par Ghost Games avec le très simplement intitulé Need for Speed en 2015 n’a pas tenu ses promesses. Du moins pour la majorité de la presse et une bonne partie du public. C’est dommage, j’avais personnellement bien aimé ce titre, qui avait eu la bonne idée de se bonifier avec le temps via de nombreuses mises à jour de contenus gratuits. Le studio est de retour cette année avec Payback. Un épisode qui fait très Fast and Furious avec le côté « c’est la famille tout ça », des séquences scriptées qui décoiffent et un crew qui se vanne à longueur de temps. Bref, même si l’ensemble est très classique, l’histoire du jeu a au moins le mérite d’exister.

A demain soir sur Confessions Intimes

Et puis il est long cet épisode. Il m’a fallu entre 20 et 30 heures de jeu pour arriver au bout du scénar’ du jeu. Et encore, je n’ai pas tout fini à 100%, il me reste des activités à trouver ou même à finir avec les 3 étoiles : radars, drifts, zones de vitesse, sauts… A cela, on peut ajouter de nombreux pilotes nomades qui n’attendent que ça de se faire botter le cul sur la route, bref, j’en ai encore pour quelques heures au compteur ! Au moins, sur ce plan, le titre tient la route !

Radio Nova?

Cette année, Ghost Games a choisi de pomper dans les derniers titres du genre à savoir la course en monde ouvert, avec comme modèle The Crew et Forza Horizon. Alors on a le droit aux épaves, aux speedcards qui boostent nos véhicules pour pouvoir les faire évoluer, ou encore les différents types de préparation de véhicule. Si on achète une voiture, ou si l’on trouve une épave, on doit choisir dans quelle catégorie elle boxera. Et on ne pourra pas la changer. Les types de préparation sont : Drift, Course, Mission, Drag et Tout Terrain. Du classique. En mission, ce sera l’occasion de parcourir la ville et de se frotter aux flics. En drag, il faudra passer les rapports de vitesse parfaitement pour gagner la course (c’est le mode de course le moins sympa à mes yeux). Du classique pour le reste, je ne vais pas vous faire un dessin.

Ca crache !

Techniquement parlant, NFS Payback est agréable à l’œil sans éclater la rétine pour autant. Les voitures sont bien modélisées, les décors sont variées, mais après il n’y a pas un effet « wahou » quand on joue. J’ai eu quelques petits bugs graphiques, ou affichages de textures qui apparaissent au loin, rien de bien méchant mais bon j’espère que cela sera peaufiné avec un patch. Le précédent NFS avait un style graphique de nuit, c’est pourquoi les effets de lumière étaient à tomber et les textures moins voyantes, donc le jeu avait un aspect plus joli. Mais ici, cela reste pas mal du tout quand même.

De bonnes sensations de vitesse

Au niveau du gameplay, c’est du NFS : ARCADE A MORT. On va défoncer des dizaines de flics avec 250 km/h sans broncher, on va déraper avec une main sans toucher la barrière, et on va faire des sauts de kangourous sans péter un amortisseur. C’est nawak mais c’est génial. On prend son pied à foncer dans tous les sens sans se prendre le chou. Le jeu se prend facilement en main, on comprend très vite que la physique est … on s’en branle et on fonce. Niveau bande son, les bruitages sont sympas, le doublage français un peu moyen et la musique est variée.

On va en bouffer du flic!

Need for Speed Payback est un jeu de course arcade très sympa qui s’est fait gentiment descendre (à mes yeux) par la presse et un peu trop gratuitement. On n’est pas là pour faire de la simu, on est là pour se défouler. Et pour ça, le jeu respecte son engagement, et le joueur en a pour son argent

Need for Speed : Payback Note XboxOrNot

sur 100

  • Arcade à mort
  • Bonne durée de vie en solo
  • Une map très sympa
  • Le Drag moins bon que le reste
  • Un multi anecdotique
  • Notre barême en détail
Riggs
Par

Lui, on se demande ce qu'il fait ici. Il a sans doute sauté sur l'opportunité de pouvoir récolter quelques jeux gratos. Mais ça ne l'empêche pas d'avoir un score Xbox Live assez respectable.

Commenter

Participer à cette discussion.