Trüberbrook - Old school Point & Click

Venez découvrir les aventures de Hans Tannhauser, un physicien américan en vacances dans le petit village allemand de Trüberbrook.

Les Point & Click sont rares sur console et pourtant le support s'y prette bien. Les petits gars de BTF l'ont compris et ils nous proposent de jouer à leur dernière création, Trüberbrook.

L'histoire prend place dans les années 1960. Hans Tannhauser, un physicien américain a gagné un séjour dans le petit village allemand Trüberbrook. Il s'y rend tant bien que mal et découvre un village désert où l'auberge qui l’accueille n'a que deux clients. Lors de sa première nuit à l'auberge, Hans constate des faits étranges. Il se réveille en sursaut et voit une personne en train de voler certains de ses documents sur la physique quantique qu'il comptait terminer durant son voyage au calme.

Le jeu a un style qui lui est propre.

Et bien s'est plutôt râpé! Hans se lance alors à la recherche du voleur de documents. Recherche de documents qui se transformera petit à petit en véritable périple au cours duquel des découvertes importantes sur les fondements même de l'univers seront faites. Difficile d'en dire beaucoup plus pour ce test sans vous gâcher la découverte du jeu.

Trüberbrook propose une histoire mêlant une aventure rocambolesque avec des situations drôles et une enquête constituant un fil rouge intéressant.

Heu... charmante cette auberge...

Graphiquement le jeu a une âme, un style que l'on aura vu nulle part ailleurs. Personnellement il m'aura fallu un petit temps à m'y faire mais la richesse des décors et l'exactitude des animations des personnages contribuent grandement à apprécié ce style singulier.

On a l'impression par moments de voir un film en stop motion plus qu'un jeu fait sous Unity. C'est donc selon moi un véritable succès pour un Point & Click.

Chaque dialogue offrira plusieurs options.

Ajoutons à cela que la bande son et les doublages sont très convaincants. Les voix sont en anglais mais on ressent bien le caractère et l'état d'esprit de chacun. Comme dans tout bon Point & Click chaque personnage est ultra charismatique ou une montagne de clichés à lui seul.

Notons cependant que parfois, dans des phases de recherche de solution à une énigme, une fois tous les dialogues bouclés, on se sent un peu seul au monde et le jeu semble nettement moins vivant d'un coup.

A noter également que le début du jeu m'a semblé particulièrement mou du genou. J'ai joué à pas mal de Point & Click dans ma vie et celui-ci s'apparente à un vrai moteur diesel. L'intrigue met du temps à se mettre en place mais une fois que c'est parti, c'est parti.

Hans a le chic pour se mettre dans des situations inattendues.

Le gameplay et la maniabilité de Hans est tout ce qu'il y a de plus classique sur console. On déplace Hans avec le stick gauche, on déplace un curseur émulé avec le stick droit pour cliquer sur les éléments du décors. Une fois un élément récolté, il ira automatiquement dans l'inventaire de Hans.

En revanche, à la différence de beaucoup de Point & Click, une fois les objets dans l'inventaire, il ne sera plus possible de les manipuler, les observer ou même combiner les objets entre eux. Trüberbrook combinera les objets pour nous lors de leur utilisation et nous suggérera des objets à utiliser lors de certaines situations. Cela peut être perçu comme une facilité dans un premier temps. C'est ce que j'ai pensé aussi. Mais clairement, une fois qu'on a parcouru le jeu dans sa totalité, on se rend compte que finalement cela ne change pas grand chose mise à part nous éviter de tenter des combinaisons complètement tordues pour rien. Un bon point donc.

L'esthétique du jeu ne laissera pas indifférent.

Trüberbrook reprend ce qu'on aime tous dans le genre Point & Click, de l'humour, des objets complètement WTF dans notre inventaire et une trame de fond riche en rebondissements. Sa dizaine d'heures de durée de vie et son petit prix en font un bon deal!

Trüberbrook Note XboxOrNot

sur 100

  • Très joli
  • Point & Click sur fond de Science-Fiction
  • Quelques situations amusantes
  • Petit prix
  • Certains problèmes de collision lors des déplacements de Hans
  • Un poil mou du genou au début
  • Notre barême en détail
Goma
Par

Le petit dernier de GameOrNot, c'est Goma. On pense qu'il est là par passion. Mais détrompez-vous, sa véritable nature se dévoile quand on prend quelques secondes pour faire du verlan sur son pseudo. Goma. Mago. Il doit aimer les Doritos ! A moins que ce ne soit une alusion à sa magic' touch' ?

Commenter

Participer à cette discussion.